Nouvelle-Zélande : trois étudiants français meurent dans un accident

Tristan Gaume
Juin 20, 2017

Inscrits en deuxième année au Cesi de Saint-Nazaire, une école d'ingénieur en informatique. Trois élèves-ingénieurs de Saint-Nazaire ont été tués, dont un originaire d'Orvault, dans une collision entre deux véhicules. Deux autres sont gravement blessés mais leurs jours ne sont plus en danger.

Orange: réduit sa participation dans BT Group
En cas de conversion intégrale des obligations, Orange conserverait une participation de 1,33% dans le groupe britannique. BNP Paribas et JPMorgan ont agi en qualité de coordinateurs globaux et teneurs de livre associés.

Ils sont morts, samedi soir, tandis qu'ils profitaient de leurs temps libre pour visiter les alentours d'Auckland, dans l'île du Nord, près de Netherton, nous apprend ce mardi le site d'information local Stuff. La voiture dans laquelle se trouvaient les victimes est allée percuter un autre véhicule qui arrivait en face.

Majorité écrasante pour Macron, abstention record — Législatives en France
En attendant, l'imposant groupe macroniste sera réuni en séminaire le week-end prochain à la présidence de l'Assemblée nationale . Gouvernement et députés de REM ne contestent pas du tout le nombre des responsabilités que leur confère la victoire.

Trois étudiants français qui étaient à bord du Toyota ont trouvé la mort dans le choc, confirme le Quai d'Orsay. La route n'est pas spécialement dangereuse, mais, dans la presse néo-zélandaise, des témoins racontent qu'il y avait beaucoup de brouillard. Les trois étudiants qui ont été tués avaient 23 ans. Une cellule de crise a été mise en place au Cesi hier après-midi.

Un chauffeur tué dans un barrage de migrants — Pas-de-Calais
Bloqués par un barrage de troncs d'arbres posé par des migrants , trois camions ont freiné brusquement pour tenter de l'éviter. Dans la nuit de dimanche à lundi, un barrage avait déjà été installé sur la même zone.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL