NKM agressée à Paris : Vincent Debraize jugé en comparution immédiate

Tristan Gaume
Juin 20, 2017

L'agresseur présumé sera jugé pour "violences ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieur à 8 jours sur personnes chargées d'une mission de service publique" et pour "outrage".

Lors de l'audience, le président du tribunal correctionnel a évoqué le peu de coopération de Vincent Debraize avec l'enquêteur social qui l'a interrogé dans la matinée, le suspect reprochant des "questions pathétiques".

Jean-Luc Mélenchon attaque le "matheux" Cédric Villani
Traité de "matheux" et mis en cause sur sa connaissance du droit du travail par Jean-Luc Mélenchon , le scientifique l'a gentiment remis en place sur Twitter. "Il ne sait pas tout simplement ce qu'il y a dedans".

Le maire de la petite commune de Champignolles dans l'Eure "a reconnu avoir insulté" la candidate LR lors d'une "altercation" jeudi sur un marché de la capitale, mais a contesté "tout contact physique", précise auprès du "Figaro" une source proche de l'enquête.

France 2017 Selon L'express, l'homme qui a insulté et lancé les tracts au visage de Nathalie Kosciusko-Morizet va être jugé en comparution immédiate ce lundi après-midi. Il a été placé en garde à vue jusqu'à aujourd'hui.

PSG : Un futur à Paris ? Lucas fait planer la menace
Les supporters parisiens, qui critiquent souvent leur ailier de poche, ne s'opposeront pas forcément à cette hypothèse. Sous contrat jusqu'en juin 2019, Lucas Moura est annoncé sur la liste des transférables du PSG pour ce mercato estival.

D'après le récit d'un photographe de l'AFP, NKM distribuait des tracts sur le marché de la place Maubert dans le Ve arrondissement lorsqu'un homme les lui a pris pour les lui envoyer au visage, la traitant de "bobo de merde". "En revanche, il nie tout contact physique et avoir bousculé" la candidate LR comme cette dernière l'affirme, a rapporté une source proche de l'enquête.

M. Debraize "reconnaît avoir dit 'bobo de droite' mais pas 'bobo de merde', pour nous il n'y a pas d'insultes", estime son avocat, Me Lachenaud. Son client accuse en revanche NKM de l'avoir "provoqué" en lui "chuchotant dégage connard" à deux reprises. Vincent Debraize "n'exclut pas de porter plainte", selon son conseil, car il aurait "été coursé et menacé par trois individus" dans le métro, dont l'un aurait "arraché sa chemise". L'avocat de NKM, Xavier Autain, a dénoncé "une agression grave sur une élue de la République".

Bac techno 2017. Tous les candidats devront repasser l'épreuve d'espagnol LV1
Les élèves sont donc convoqués vendredi 23 juin à 14 heures pour cette épreuve de deux heures. Lundi, certains élèves s'en étaient d'ailleurs étonnés et réjouis sur Twitter.

"Vincent Debraize avait parrainé la candidature à la présidentielle d'Henri Guaino, l'ex- " plume " de Nicolas Sarkozy qui se présentait aux législatives face à NKM, considérée comme " Macron-compatible ".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL