Macron lance le Salon aéronautique du Bourget

Elisee Touchard
Juin 20, 2017

Même si, force est de constater, qu'en termes de commandes fermes - les seules pouvant résolument faire office de juge de paix -, c'est Boeing qui avait remporté la palme avec 145 commandes pour ses appareils, le tout pour une valeur de 18,6 milliards de dollars au prix catalogue. Airbus, de son côté, n'a pas à rougir de sa " moisson " en 2015 mais n'avait engrangé " que " 124 commandes fermes pour un tarif catalogue de 16,3 milliards de dollars.

Boeing a annoncé lundi, au premier jour du salon international du Bourget, près de Paris, le lancement du 737 MAX 10, une version allongée de son moyen-courrier, destiné à relever le défi de la concurrence de l'A321neo d'Airbus, et dans la foulée une première commande de 10 appareils pour 1,25 milliard de dollars. Alors qu'il fait état de 240 commandes pour le lancement de cet appareil, Boeing a annoncé la commande de 50 exemplaires par la compagnie à bas coûts indonésienne Lion Air, et celle du transporteur indien SpiceJet pour 40 appareils (dont 20 sont des conversions de commandes d'un autre modèle).

Place désormais au " Millésime " 2017 inauguré en grande pompe par le président de la République, Emmanuel Macron, avec une arrivée " cinq étoiles " à bord de l'avion de transport militaire européen A400M d'Airbus dont le programme est sous le feu des critiques, victime d'importants retards et surcoûts.

Révision à la hausse des prévisions au Bourget — Boeing
Cette prévision, publiée à l'occasion du Salon aéronautique de Farnborough (Grande-Bretagne) représentait une hausse de 4,1% par rapport à ses prévisions précédentes.

Le président devait ensuite rencontrer l'astronaute Thomas Pesquet de retour de la Station spatiale internationale.

Après les journées professionnelles organisées de lundi jusqu'à jeudi, le grand public pourra, à compter de vendredi, admirer les ballets aériens et les avions disposés sur le "static", c'est-à-dire au sol, avec comme nouveautés cette année l'A321neo et l'A350-1000 d'Airbus, le Boeing 787-10 "Dreamliner" et le 737 Max 9 ou encore l'Antonov 132 D.

Côté commandes d'avions, cette édition ne devrait pas connaître le faste des années précédentes. 2017 sera "très ralentie pour les commandes d'Airbus comme pour l'ensemble de l'industrie", a prévenu le directeur commercial, John Leahy, l'homme aux 15.000 Airbus vendus.

Le ciel s'assombrit avant la réforme de Macron — Retraites
Le Comité de suivi des retraites pourrait formuler des recommandations dans un avis à paraître avant le 15 juillet. En effet , il faudra pour cela que la croissance des revenus d'activité soit de 1,8 % et le taux de chômage de 7 %.

Airbus, qui a publié récemment des prévisions de marché sur 20 ans en hausse, prévoit un doublement de la flotte mondiale d'ici à 2036, à 35.000 nouveaux appareils pour une valeur de 5.300 milliards de dollars. Le constructeur américain a dévoilé son jeu: 10 avions 737 MAX 10 (1,25 milliard), plus 60 avions 737 MAX 8 et 10 et des 787-9 Dreamliner pour 7,4 milliards, et encore 30 modèles 787-9 Dreamliner (8,1 milliards).

"Aujourd'hui, nous avons le plaisir d'annoncer officiellement le tout dernier membre de la famille 737, le MAX 10", a déclaré devant la presse Kevin McAllister, le patron de la branche aviation civile de Boeing.

Législatives aux Royaume-Uni : Jeremy Corbyn appelle Theresa May à démissionner
Cela alors qu'elle avait convoqué ces législatives anticipées afin d'avoir une majorité renforcée pour négocier la sortie de l'UE.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL