Législatives aux Royaume-Uni : Jeremy Corbyn appelle Theresa May à démissionner

Dominique Dufresne
Juin 20, 2017

Cela alors qu'elle avait convoqué ces législatives anticipées afin d'avoir une majorité renforcée pour négocier la sortie de l'UE.

PARIS, 9 juin (Reuters) - Réactions d'économistes, analystes et gérants après le résultat des élections législatives anticipées au Royaume-Uni où le Parti conservateur de Theresa May a perdu la majorité absolue à la Chambre des communes. Pourtant, ils ont perdu une douzaine de sièges, tandis que l'opposition travailliste en a gagné une petite trentaine.

Jeremy Corbyn, le chef des travaillistes largement réélu dans sa circonscription d'Islington, au nord de Londres, a immédiatement appelé Mme May à la démission pour "laisser la place à un gouvernement vraiment représentatif".

"'C'est assez catastrophique, c'est une très mauvaise nouvelle pour Nicola Sturgeon [la Première ministre écossaise] et sa revendication d'un deuxième référendum' sur l'indépendance de l'Ecosse", estime Iain Begg, enseignant-chercheur attaché à l'Institut européen de la London School of Economics [Le Monde].

Affaire Grégory: le couple Jacob bientôt fixé sur son sort
Le parquet général avait requis le maintien en détention de Marcel Jacob et de son épouse, Jacqueline. Le couple avait été mis en examen et écroué vendredi dans l'affaire du petit Grégory .

Les Libéraux-Démocrates, seul parti résolument europhile, gagneraient six sièges à 14 mandats.

"Je vais former un nouveau gouvernement qui mènera à bien le Brexit", a déclaré à la presse Mme May à l'issue d'une brève rencontre avec la Reine Elizabeth II à qui elle a officiellement demandé l'autorisation de former un nouveau gouvernement. À Paris, le Premier ministre Edouard Philippe a jugé que ces résultats étaient "une forme de surprise" mais qu'ils ne remettaient pas "en cause" le Brexit. Dans les deux cas, les négociations pourraient durer jusqu'à plusieurs semaines, ce qui porterait un coup dur au calendrier du Brexit.

À gauche, les indépendantistes écossais du SNP essuient de lourdes pertes, à 35 sièges contre 56 en 2015. Le négociateur en chef du Brexit, Michel Barnier, a assuré qu'il était disposé à temporiser encore un peu, le temps que les Britanniques soient "prêts ". May a fait une campagne désastreuse, centrée sur son prétendu côté "forte et stable" et, en fait, totalement coupée des aspirations des citoyens: elle a refusé de débattre avec ses adversaires - Jeremy Corbyn, en particulier - à la télévision, elle a promis d'autoriser de nouveau la chasse aux renards - une pratique aristocratique particulièrement impopulaire -, elle s'est mise à dos les retraités en promettant d'introduire une taxe dédiée pour financer la protection sociale des retraités, elle a fait la leçon à une infirmière réclamant la fin du gel de son salaire de misère en lui rétorquant, sur un ton détaché, que "l'argent ne pousse pas dans les arbres", au moment même où ses amis promettaient aux grandes fortunes qu'ils ne les attaqueraient jamais. Les Lib-Dem ont prévenu le 8 juin au soir qu'il n'y aurait "pas de coalition, pas d'accord" avec les autres partis. Pas d'accord " avec les autres partis.

" La principale menace sur Theresa May est celle qui pèse sur son poste à la tête du Parti conservateur, explique Agnès Alexandre, professeur de civilisation britannique à l'Université de Bourgogne".

Apple Music : des économies substantielles pour un an d'abonnement
Cette dernière est actuellement en cours de déploiement, et n'est pas forcément encore disponible chez tous les utilisateurs. Apple a ajouté un nouveau plan tarifaire pour Apple Music , à savoir l'abonnement à 99,99 € pour 12 mois.

" On ne veut pas que ces attaques influent sur ce qu'on pense", assurait Javed, 23 ans, dans un bureau de vote de Barking à l'est de Londres, d'où provenaient des auteurs de l'attentat de samedi".

Le commissaire européen français Pierre Moscovici a estimé que Mme May avait "perdu son pari" et se trouvait "dans une situation moins simple".

L'Ukip, parti europhobe et anti-immigration, ne devrait d'ailleurs obtenir aucun siège à la chambre basse du parlement, selon les projections réalisées durant la nuit. Il a appelé à "un Brexit qui protège les emplois", assurant que le processus de sortie de l'Union européenne "devait se poursuivre" et que son parti était "prêt à mener les négociations au nom du pays".

Mourinho soupçonné de fraude fiscale — Man Utd
Le parquet espagnol assure que les fraudes s'éléveraient à 1,6 million d'euros en 2011 et 1,7 million d'euros en 2012. En trois ans sur le banc du Real, José Mourinho a remporté notamment une Liga (2012) et une Coupe du Roi (2011).

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL