Feux de forêt : trois jours de deuil national au Portugal

Dominique Dufresne
Juin 20, 2017

Plus de 1.000 pompiers étaient toujours mobilisés lundi dans le centre du Portugal pour maîtriser un gigantesque incendie de forêt qui a coûté la vie à au moins 62 personnes, dont un Français, provoquant une vive émotion dans le pays.

Si 70% du brasier était désormais sous contrôle, selon la protection civile, les flammes continuaient à ravager les collines boisées de la région de Pedrogao Grande, où l'incendie a démarré samedi, ont constaté des journalistes de l'AFP.

L'incendie de forêt qui ravage depuis samedi après-midi une région du centre du Portugal se poursuivait dans la soirée de dimanche sur quatre fronts, dont un d'une grande violence, selon les autorités.

"Notre douleur est immense, tout comme notre solidarité avec les familles des victimes de la tragédie", a déclaré dimanche soir le président Marcelo Rebelo de Sousa, sous le choc après le sinistre le plus meurtrier de l'histoire récente du Portugal.

Le centre de crise de Paris et l'ambassade de Lisbonne mobilisés.

Affaire Grégory: le couple Jacob bientôt fixé sur son sort
Le parquet général avait requis le maintien en détention de Marcel Jacob et de son épouse, Jacqueline. Le couple avait été mis en examen et écroué vendredi dans l'affaire du petit Grégory .

La situation restait "complexe et parfois préoccupante dans la zone de Pedrogao Grande".

La majorité des victimes déjà identifiées "sont mortes dans leur maison, qu'elles n'avaient pas abandonnée à temps", a souligné le Premier ministre Antonio Costa, appelant à respecter les ordres d'évacuation.

Le Portugal a été touché samedi par une forte canicule, avec des températures dépassant les 40 degrés dans plusieurs régions.

Onze avions de lutte anti-incendie ont été déployés autour de Pedrogao Grande, envoyés par la France, l'Italie et l'Espagne, mais ils ont été cloués au sol par la fumée pendant une partie de la matinée.

Parmi les victimes, 18 ont péri dans leurs voitures, prises au piège lorsque le feu a atteint une route reliant les villes de Figueiro dos Vinhos et Castanheira de Pera, trois autres sont décédées par inhalation de fumée à Figueiro dos Vinhos, a fait savoir Jorge Gomes, secrétaire d'État du ministère de l'Intérieur. Plus de 900 pompiers et 280 véhicules sont toujours à pied d'œuvre, alors que le dernier bilan fait état d'au moins 62 morts et autant de blessés, dont cinq, quatre pompiers et un enfant, dans un état grave. Mais les autorités n'excluent pas de trouver d'autres victimes dans des villages cernés par des murs de flammes.

Bouygues Telecom et SFR vont pouvoir améliorer les débits de la 4G
Une fréquence supplémentaire pour la 4G permet aux opérateurs d'augmenter le débit offert à leurs clients . Comme le précise l'Arcep, Orange et Free Mobile ont la possibilité de formuler la même demande.

"Mes pensées vont aux victimes au Portugal", a indiqué le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, ajoutant que le mécanisme européen de protection civile avait été activé à la demande de Lisbonne pour obtenir de l'aide.

Deux Canadair espagnols sont arrivés sur place hier matin pour appuyer les pompiers portugais.

Enfin, si nous en avons l'opportunité, soutenons par notre présence et nos efforts ces personnes qui sont dans la peine, leur témoignant de l'amour de Jésus.

La police judiciaire a écarté la thèse criminelle au profit de celle d'un orage sec, avec un arbre frappé par la foudre comme point de départ de l'incendie.

Officiel : Guingamp boucle le remplaçant de Marçal
Actuellement en Pologne pour disputer l'Euro Espoirs, Rebocho portera le n°3 en Bretagne. L'international espoir portugais, Pedro Rebocho est officiellement guingampais.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL