Après l'émotion, les critiques — Incendies au Portugal

Dominique Dufresne
Juin 20, 2017

Sous une chaleur caniculaire, le feu, attisé par un vent violent, s'est poursuivi dimanche soir sur quatre fronts, dont un d'une grande violence, selon les autorités, et plus de 900 pompiers et 280 véhicules étaient toujours à pied d'oeuvre pour combattre le sinistre, le plus meurtrier de l'histoire récente du Portugal.

'Comment cela a-t-il pu arriver?'

Le bilan de l'incendie qui a démarré samedi dans le centre du pays était toujours mardi de 64 morts, mais le nombre de blessés a été revu à la hausse à 157, dont sept graves parmi lesquels un enfant, selon la protection civile.

Quatre Canadairs espagnols sont arrivés sur place dimanche matin pour appuyer les pompiers portugais, et des renforts terrestres étaient attendus lundi.

En parallèle, la controverse a pris de l'ampleur autour du drame de la nationale 236, sur laquelle 47 personnes sont mortes samedi, dont 30 piégées dans leurs voitures rattrapées par le feu.

Boeing et Airbus engrangent les commandes avec optimisme — Le Bourget
Cette prévision est cohérente avec celle d'Airbus , qui table sur 35.000 appareils pour une valeur de marché de 5.300 milliards de dollars.

Elles n'excluent pas de trouver d'autres victimes dans des villages cernés par des murs de flammes.

Le village d'Alvaiazere, à une dizaine de km au sud-ouest de Pedrogao Grande, semblait d'ailleurs à son tour menacé par les flammes.

"C'était vraiment l'enfer. Je pensais que la fin du monde était venue. J'ai cru que je n'allais pas m'en sortir", a témoigné à la télévision portugaise Maria de Fatima Nunes, une rescapée du drame.

Dans un ciel plus dégagé que la veille, mais toujours barré d'une couche de fumée, les avions anti-incendie poursuivaient leur ballet, se ravitaillant dans un lac en contrebas du village de Pedrogao Pequeno. Le gouvernement portugais a déclaré trois jours de deuil en mémoire des victimes, et les hommages ont afflué pour les personnes décédées et les pompiers luttant encore pour sauver d'autres personnes.

Les pompiers ont des difficultés à approcher Pedrogao Grande, le feu étant " très intense", selon le Premier ministre Antonio Costa, qui estime qu'il s'agit de " la plus grande tragédie que nous ayons connue ces dernières années ".

Real Madrid : un Florentino Perez assez flou concernant Cristiano Ronaldo
D'autant que Florentino Perez a débuté son opération de séduction et qu'il ne manque pas d'idées pour le convaincre de revenir sur sa décision.

Paris a en outre exprimé ses condoléances aux familles des victimes.

"Je connaissais plusieurs des victimes". La police judiciaire a écarté la thèse criminelle au profit de celle d'un orage sec, avec un arbre frappé par la foudre comme point de départ.

Le Premier ministre grec Alexandre Tsipras a lui promis 'toute l'aide nécessaire' de la part des équipes de pompiers grecs.

"Mes pensées vont aux victimes au Portugal", a indiqué le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

Le Portugal a été touché samedi par une forte canicule, avec des températures dépassant les 40 degrés dans plusieurs régions, qui devrait se prolonger dimanche.

Jean-Marie Le Pen demande la démission de Marine Le Pen
Ce mardi matin, le fondateur du Front National s'est présenté pour assister au bureau politique, au siège du parti à Nanterre. Il serait venu avec un huissier pour faire constater la situation.

Relativement épargné en 2014 et 2015, le pays avait été durement touché l'an dernier par une vague d'incendies qui avaient dévasté plus de 100.000 hectares sur son territoire continental.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL