2016, la triste année record des déracinés

Dominique Dufresne
Juin 20, 2017

"Quelque soit l'angle sous lequel on l'examine, ce chiffre est inacceptable", a commenté le Haut-Commissaire pour les réfugiés, Filippo Grandi, lors de la présentation du rapport annuel de l'agence onusienne.

À la fin de l'année 2016, à l'échelle mondiale, la plupart des réfugiés, 84% d'entre eux, se trouvaient dans des pays en développement ou à revenu moyen, et une personne sur trois (soit 4,9 millions de personnes) était accueillie dans les pays les moins développés. Pour la troisième année consécutive, la Turquie est le pays qui a recueilli le plus de réfugiés avec un total de 2,9 millions enregistrés au cours de l'année 2016, suivi par le Pakistan (1,4 millions), le Liban (1 million), l'Iran (979.400), l'Ouganda (940.800) et enfin l'Ethiopie (791.600).

Officiel : Guingamp boucle le remplaçant de Marçal
Actuellement en Pologne pour disputer l'Euro Espoirs, Rebocho portera le n°3 en Bretagne. L'international espoir portugais, Pedro Rebocho est officiellement guingampais.

Selon les estimations, le conflit en Syrie continue d'être la principale source de réfugiés dans le monde (5,5 millions) et le Soudan du Sud est une nouvelle source importante, car l'échec catastrophique des efforts de paix en juillet a engendré le départ de 739.900 personnes avant la fin de l'année. La Syrie, l'Irak et la Colombie sont les principaux foyers des déplacements internes. Ce manque de financement fait craindre à Filippo Grandi que la Syrie devienne "un conflit oublié". "Le Soudan du Sud, c'est la crise de déplacement qui connaît la croissance la plus rapide au monde", a expliqué Antonio Grandi.

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a enregistré, à la fin de l'année 2016, un total de 65,6 millions de personnes déracinées dans le monde, soit plus de 300.000 qu'en 2015. D'après le rapport, le nombre de réfugiés sud-soudanais a bondi de 64% durant les six derniers mois de l'année 2016. Un demi-million de réfugiés, essentiellement afghans ont ainsi pu rentrer chez eux en 2016, soit seulement 5 % des réfugiés dans le monde.

Les gendarmes d'Indre-et-Loire l'accompagnent au bac — Nouzilly
Un souci auquel les représentants des forces de l'ordre ont décidé de remédier en le conduisant eux-mêmes au centre d'examen. Le jeune homme explique alors qu'il se rendait aux épreuves du baccalauréat .

Pays indépendant depuis 2011, le Soudan du Sud a plongé en décembre 2013 dans une guerre civile qui a fait des dizaines de milliers de morts et contraint plus de 3,7 millions de personnes à fuir leur foyer.

"Ce déséquilibre considérable est le reflet de plusieurs facteurs, dont notamment l'absence continue de consensus international sur la question de l'accueil de réfugiés, ainsi que de la proximité de nombreux pays pauvres par rapport aux régions de conflits", souligne le HCR.

Bac techno 2017. Tous les candidats devront repasser l'épreuve d'espagnol LV1
Les élèves sont donc convoqués vendredi 23 juin à 14 heures pour cette épreuve de deux heures. Lundi, certains élèves s'en étaient d'ailleurs étonnés et réjouis sur Twitter.

La majorité d'entre elles (40,3 millions) se sont déplacées au sein de leur propre pays pour chercher plus de sécurité dans d'autres villes, alors que le reste sont soit des réfugiés qui ont traversé différentes frontières (22,5 millions) soit des demandeurs d'asile toujours en attente de protection. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL