10 exoplanètes potentiellement habitables dénichées par la NASA

Felicite Anouilh
Juin 20, 2017

Parmi les 219 planètes, situées en dehors de notre système solaire, récemment observées par le télescope. Les scientifiques n'arrivent pas encore à expliquer ce "fossé" dans leur répartition mais "chacun des résultats a des implications significatives dans la recherche de la vie", précise la NASA.

L'homme pourra-t-il un jour quitter la Terre pour s'établir sur une autre planète? "Il s'agit de la version la plus complète et détaillée du catalogue des exoplanètes dénichées à partir des données recueillies pendant quatre années d'observations de ce télescope", détaille la Nasa dans un communiqué de presse.

Mercato : Belotti pour rassurer Verratti ?
Et le PSG envisagerait de le recruter pour convaincre Marco Verratti de rester. Et à en croire la Gazzetta dello Sport , l'intérêt serait cette fois partagé.

"Et avec ces données nous allons pouvoir déterminer la fréquence de ces planètes et s'il est possible de trouver d'autres endroits dans la galaxie où il serait possible de vivre", a-t-elle ajouté, lors d'un point de presse en marge de la conférence "K2 science" qui se tient cette semaine au centre de recherche Ames de la Nasa en Californie.

Cette découverte ne s'arrête pas là puisque sur ces 219 astres, la NASA estime que 10 d'entre eux, dont la taille avoisine celle de la Terre, sont potentiellement habitables. Elles ont toutes une taille et une température proches de celles de la Terre et pourraient abriter l'eau à l'état liquide, et donc la vie. Rappelons que Kepler avait été lancé en 2009 mais sa mission initiale s'est achevée en 2013 en raison d'une panne de ses gyroscopes. Le télescope a scruté 150.000 étoiles dans la constellation du Cygne.

Tournée: le XV de France dans la cage aux requins
" Un entraîneur entraîne, un joueur joue, un dirigeant dirige et un président préside ". On ne va pas refaire le match: le score est lourd.

Il détecte des planètes quand elles passent devant leur étoile dont elles estompent momentanément la lumière. Si ces deux critères sont respectés, il y a une petite chance pour que l'eau puisse y exister.

Pour des raisons que les scientifiques n'expliquent pas, la moitié de ces planètes gazeuses utilisent de petites quantités d'hydrogène et l'hélium pour accroître fortement leur taille et se rapprocher de celle de la catégorie de Neptune, dix-sept fois plus grande que la Terre.

Draft NBA: Boston devrait laisser le 1er choix à Philadelphie
Les Celtics obtiendront en retour le choix des Sixers , le troisième, et un autre de première ronde en 2018 et en 2019. Les Sixers ont donc mis en place un tas de protections pour éviter d'envoyer à Boston un premier choix de Draft.

Cette découverte porte à 4.034 le nombre d'exoplanètes découvertes par Kepler.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL