"Match plié" mais pas de "Macron-mania" — Législatives

Dominique Dufresne
Juin 18, 2017

Le parti d'Emmanuel Macron se dirige vers une victoire écrasante aux législatives, après les résultats du premier tour, marqué par une débâcle historique du Parti socialiste, un net revers pour la droite et le Front national et une abstention record. Un raz-de-marée est même prévisible. Les résultats du premier tour des élections législatives, ce dimanche, annoncent une véritable vague de La République en Marche! dans l'Assemblée nationale qui sera élue dimanche prochain.

"Cette abstention record est le signe d'une immense fatigue démocratique", a souligné le premier secrétaire du PS. "Le brouillage intentionnel des clivages et la promesse appuyée de renouvellement n'ont pas pu endiguer ce désengagement civique aggravé".

Le parti centriste de Macron et du premier Ministre Philippe, La République en marche (LREM), était largement en tête du premier tour avec 32,2 à 32,9% des voix, devant Les Républicains (droite, 20,9 à 21,5%) et le Front National (extrême droite), résultats estimés (13,1 à 14%), selon les estimations à 20H00 des instituts de sondage. "Pour la troisième fois consécutive, vous avez été des millions à confirmer votre attachement au projet de renouvellement, de rassemblement et de reconquête du président de la République". "Il faut rester mobilisés", a toutefois lancé, hier soir, le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner.

Après la vidéo, le Board pourrait instaurer de nouvelles règles
Les renvois aux 5,50m pourront être reçus par un joueur présent dans la surface de réparation, ce qui est interdit actuellement. Ces dernières proviendraient d'un document intitulé " Play Fair " avec pour but de davantage fluidifier le jeu.

Le Parti socialiste, qui contrôlait la moitié de l'Assemblée sortante, s'effondrerait avec ses alliés autour de 15 à 40 sièges, soit encore moins que les 57 de la débâcle de 1993. En revanche, ballottage favorable pour Manuel Valls, Marisol Touraine et Stéphane Le Foll qui n'avaient aucun candidat REM face à eux. Son successeur à Matignon Bernard Cazeneuve a appelé à 'rebâtir la gauche de gouvernement'.

La droite, qui espérait en début de campagne priver le président Macron de majorité, terminerait avec 80 à 132 élus. Dont une partie devrait soutenir la majorité présidentielle. François Baroin, chef de file de la droite aux législatives, a aussitôt appelé à un sursaut. L'autre enseignement de ce dimanche de vote est l'effondrement de la gauche, alors que le PS (10%) ne rebondit pas après la présidentielle et que la France insoumise (11%) réalise une contre-performance.

C'est "une déception", a reconnu son vice-président Florian Philippot: la barre des quinze députés pour former un groupe avait longtemps constitué un objectif minimal.

Beyoncé a donné le jour à des jumeaux
Le rappeur n'était d'ailleurs pas présent à la cérémonie en question, ce qui n'a fait qu'alimenter la rumeur d'un accouchement imminent.

Mme Le Pen, en tête avec 46% des voix dans le Pas-de-Calais, a centré sa riposte sur le 'taux d'abstention catastrophique' qui 'pose la question du mode de scrutin' majoritaire.

La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, obtiendrait, elle, 10 à 23 fauteuils, PCF inclus. Mais "la division des forces de gauche se paie très cher", regrette le dirigeant communiste Pierre Laurent, critiquant le refus d'alliance de Jean-Luc Mélenchon, qui avait réuni plus de 19% des voix au 1er tour de la présidentielle.

"Ce soir rien n'est acquis", a pris soin de souligner dimanche soir la présidente par intérim de REM Catherine Barbaroux, en soulignant que la "faible participation doit plus que jamais nous inviter à poursuivre nos efforts pour renforcer l'engagement citoyen qui est au coeur du projet de la République en marche et même à l'origine de sa construction".

L'effroyable bilan de l'incendie de la tour Grenfell — Londres
Quant à leur identification, elle risque d'être longue et difficile, avec un risque qu'elle ne soit jamais possible, a dit M. Le résident aurait alerté les pompiers et prévenu ses voisins, avec qui il serait sorti de l'immeuble.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL