Affaire Grégory: réquisitions de mise en examen pour Marcel Jacob

Dominique Dufresne
Juin 18, 2017

Le procureur général Jean-Jacques Bosc doit tenir une conférence de presse à 16H00 vendredi, à Dijon, sur cette affaire qui reste l'une des plus grandes énigmes criminelles françaises.

"Il y a un débat (sur ce qu'ils faisaient le jour de la disparition), ils ne présentent pas en l'état d'alibi qui soit confirmé ou étayé", a assuré Jean-Jacques Bosc en conférence de presse.

Marcel Jacob, oncle maternel de Jean-Marie Villemin (le père de l'enfant assassiné), 71 ans, a été déféré au parquet général vendredi matin aux côtés de son épouse, Jacqueline, 85 ans.

Qui se cache derrière le crime du petit Grégory?

Des manifestants en colère envahissent la mairie de quartier
Elle a aussi répété vendredi soir qu'elle était " profondément affectée " par les récits " terrifiants " des survivants. Nombre d'entre eux ont affirmé qu'il n'y avait pas d'issue de secours, pas d'extincteur , pas d'alarmes incendie .

Jacqueline Jacob "est exténuée, fatiguée, épuisée", a-t-il relevé.

Les deux septuagénaires ont tous les deux été écroués.

Une belle-sœur du père de Grégory, Ginette Villemin, avait aussi été placée en garde à vue mercredi avant d'être remise en liberté le lendemain. "Les personnes qui ont participé à l'acte de l'enlèvement sont les auteurs du crime", a précisé le procureur. Les grands-parents paternels de l'enfant ont eux été entendus comme témoins, à leur domicile dans les Vosges.

Selon une source proche du dossier, Jacqueline Jacob est restée mutique en garde à vue et son mari s'est contenté d'affirmer qu'il ne se rappelait de rien face aux gendarmes, qui tentent de démêler les haines qui déchiraient la famille.

Toyota en tête en début de soirée, Porsche diminué — Heures du Mans
La sixième voiture engagée en LMP1 et la seule privée, la CLM-Nissan de ByKolles Racing, a finalement été contrainte à l'abandon. Or si la Porsche 919 Hybrid dispose d'un système de climatisation au point, la TS050 Hybrid semble démunie dans ce domaine.

Marcel Jacob et Michel Villemin, l'oncle aujourd'hui décédé de Grégory, étaient très liés à Bernard Laroche, premier suspect de l'affaire, tué en 1985 par Jean-Marie Villemin qui le pensait coupable.

Une demande de placement en détention provisoire pour quatre jours, comme le prévoit la procédure menée devant la chambre de l'instruction, a également été requise à l'encontre de Marcel Jacob, selon l'avocat.

Le "clan Laroche" se retrouve ainsi cette semaine de nouveau au centre de l'enquête, relancée par l'analyse graphologique des lettres de menaces et autres courriers anonymes envoyés par un mystérieux "corbeau".

L'affaire n'en est pas à son premier rebondissement: en juillet 1985, le juge Jean-Michel Lambert avait opéré un revirement en portant ses soupçons vers la mère de Grégory, Christine Villemin, finalement innocentée en 1993 au terme d'un non-lieu retentissant.

L'Arabie saoudite publie une liste de "terroristes"
Le président russe Vladimir Poutine a demandé aussi à l'émir du Qatar de régler la crise "par la voie du dialogue". La Mauritanie a, elle aussi rompu ses relations diplomatiques avec le Qatar .

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL