L'OCDE relève légèrement ses prévisions de croissance mondiale

Dominique Dufresne
Juin 8, 2017

L'organisation a conseillé l'adoption d'une politique fiscale plus expansionniste et d'une réforme structurelle afin de stimuler l'économie.

La prévision de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sur la croissance du produit intérieur brut de la Suisse a été révisée mercredi à 1,5% pour l'année 2017 contre 1,7% initialement.

L'organisation internationale a relevé de 3,3 % à 3,5 % ses prévisions pour la croissance mondiale cette année, par rapport à sa dernière publication en février, se félicitant de la reprise du commerce mondiale l'année dernière, même s'il reste à des niveaux inférieurs à ceux de la crise.

Gaël Monfils éliminé en 8e de finale par Stanislas Wawrinka — Roland-Garros
Les deux premières manches ont certes été accrochées mais sans que le Vaudois semble en réel danger. Il n'a pu le faire que pendant 2h43 et laisse son adversaire courir vers le dernier carré.

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a réduit ses prévisions de croissance 2017 du produit intérieur brut (PIB) pour la Suisse à 1,5%, contre 1,7% précédemment. 'Si les taux négatifs favorisent la croissance, des déséquilibres pourraient se développer sur les marchés financiers et du logement', prévient-elle. "Il ne faudrait pas se réjouir du fait que nous passons d'une situation très mauvaise à médiocre", a-t-il déclaré lors d'un entretien accordé à Reuters. "Nous devons continuer à aspirer à faire mieux", a-t-il ajouté.

L'organisation basée à Paris table désormais sur une croissance de 2,1% cette année et de 2,4% en 2018, contre respectivement 2,4% et 2,8% dans ses prévisions de mars. L'OCDE prévoit une hausse des taux pour la fin de l'année prochaine.

Comme la Confédération devrait dégager des excédents cette année, l'OCDE lui demande d'utiliser sa 'marge de manœuvre' pour soutenir la croissance mondiale.

Gasquet a lâché prise, Monfils n'en demandait pas tant
Quant à Monfils, blessé pendant l'hiver, son bilan ne pouvait pas être plus maigre: deux tournois disputés, aucun match gagné. Il a ensuite eu raison du Brésilien Thiago Monteiro (6-1, 6-4, 6-1).

L'OCDE a confirmé ses prévisions d'un ralentissement de l'économie du Royaume-Uni, pénalisée par l'incertitude sur l'issue des négociations sur le Brexit, avec une croissance attendue à 1,6% cette année (après 1,8% en 2016) et 1,0% l'an prochain.

Le gouvernement sud-coréen et la Banque centrale ont tous deux estimés la croissance de l'économie du pays à 2,6% en 2017, contre 2,7% pour le Fonds monétaire international (FMI).

Pour conforter le redressement actuel, Catherine Mann, chef économiste de l'OCDE, invite dans l'introduction à ce rapport les responsables politiques à tenir compte des effets croisés de leurs efforts.

Garcia battue, plus de Français — Roland-Garros
Toutes ces émotions ont permis à Garcia, décevante durant la première moitié de saison, de se retrouver. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL