Nicolas Hulot renonce à présenter un livre commandé par sa fondation

Dominique Dufresne
Mai 20, 2017

C'est ce qui s'appelle un quiproquo, ou une erreur de communication. Cet ouvrage collectif provisoirement intitulé "Osons le big bang démocratique" et signé par Nicolas Hulot plaide pour un changement en profondeur d'institutions incapables aujourd'hui d'intégrer les enjeux de long terme, selon ses auteurs, parmi lesquels des universitaires et des politologues. Si l'on en croit la présentation promotionnelle de l'œuvre, également retirée des espaces publicitaires, Nicolas Hulot et sa fondation proposent, à travers ce livre, l'élaboration d'une nouvelle constitution grâce à "un processus constituant participatif". Interrogé par Le HuffPost, Henri Trubert, co-fondateur des "Liens qui libèrent", évoque un cafouillage interne. Ce livre fait suite à une note rédigée par cinq experts du Conseil scientifique de la Fondation.

Initialement, il revenait au président de l'association, à savoir Nicolas Hulot, de présenter ce livre.

Discriminations: la ministre Laura Flessel prône "l'inclusion par le sport"
Ce qui semble être une évidence dans le gouvernement d'un adepte de la boxe comme le nouveau Premier ministre . Elle aura aussi à défendre la candidature de la France à l'organisation de la Coupe du monde de rugby 2023.

La maison d'édition "Les liens qui libèrent" a décidé d'annuler la publication d'un livre de la Fondation Nicolas Hulot, deux jours après la nomination au gouvernement de l'ex-présentateur vedette de l'émission d'Ushuaïa.

L'INA (Institut national de l'audiovisuel) a conservé un reportage sur Nicolas Hulot, datant de 1977. Il appellait à "repenser ensemble un nouvel âge de la démocratie". Le futur ministre écrivait: "La crise de la démocratie représentative contemporaine est une des causes de l'immobilisme dont notre société est victime actuellement".

Une investiture réussie pour Emmanuel Macron
Il a été spontané et dynamique quand il gravit les marches de l'Élysée et qu'il embrasse la main de son épouse Brigitte. Les deux présidents se sont entretenus pendant une bonne heure, bien plus que la demi-heure prévue.

Plus loin dans le rapport, le Conseil scientifique de la Fondation Nicolas Hulot estimait que "les insitutions et le fonctionnement de la Ve République freinent la transition écologique".

Quand des femmes sont exclues d'un quartier de Paris — Chapelle-Pajol
Depuis plus d'un an, les habitantes de La Chapelle-Pajol (10 et 18e arrondissements) n'osent plus se promener librement dans les rues.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL