Les candidats de La République en Marche sont connus

Tristan Gaume
Mai 20, 2017

Après avoir adopté une ligne dure en promettant d'aligner un représentant dans chacune des 577 circonscriptions, le nouveau président de la République a temporisé en ne dévoilant que 428 noms, à huit jours de la fin du dépôt légal des candidatures.

Sur les 428 candidats investis sélectionnés à partir de "19.000 dossiers" déposés, il y a "52% de candidates et candidats issus de la société civile au sens qu'ils n'ont jamais exercé de mandat électif", a indiqué Richard Ferrand, au cours d'une conférence de presse. La question d'accords de ménagement locaux, pourtant réfutés la semaine précédente par le secrétaire général du mouvement, se pose. Les habitants de cette circonscription ne veulent plus de Manuel Valls comme candidat. Résultat, selon l'entourage d'Emmanuel Macron il y aura en tout seulement 550 candidats LREM en lice pour les légilsatives. Emmanuel Macron avait promis la parité totale, 214 hommes, 214 femmes. Un temps annoncé candidat, Mourad Boudjellal, le président du RCT, a démenti être investi.

Ligue 2: suspense force 6 !
Pour accompagner Strasbourg en Ligue 1, ça sera Amiens! Lens et Brest suivent avec 62 points, devant Nîmes avec 61 points. Et dire qu'en 2011, Strasbourg avait abandonné son statut professionnel acquis 78 ans plus tôt...

"On ne claque pas la porte au nez à un ancien Premier ministre qui nous dit +j'ai envie de vous rejoindre et être utile+", a justifié le lieutenant du président élu, Richard Ferrand, lui même ex-PS.

La victoire d'Emmanuel Macron, 39 ans, sans attache partisane, sans expérience électorale et sans parti structuré, a semé le trouble dans les partis traditionnels, à droite comme à gauche, entre tentation du ralliement et quête de revanche aux élections des 11 et 18 juin.

France : Emmanuel Macron élu président de la République avec 66,1% des voix
Le PS, principal parti de l'Assemblée sortante mais balayé de la présidentielle avec les 6% de Benoît Hamon, est en grand danger. Macron souhaite par ailleurs "dès l'été" réformer le droit du travail par ordonnances, malgré l'opposition à gauche.

Emmanuel Macron devrait annoncer le nom de son Premier ministre dans la foulée de la passation de pouvoir avec François Hollande, qui aura lieu dimanche à 10h00 à l'Elysée.

Dans la 8ème circonscription, En Marche a décidé de soutenir le candidat du Modem, Brahim Hammouche. On peut noter la célèbre torera Marie Sara, qui essaiera de porter l'estocade à Gilbert Collard dans la 2e circonscription du Var, l'un des plus grands mathématiciens français Cédric Villani, dans l'Essonne, les juges Eric Halphen et Laurence Vichnievsky dans le Calvados et le Puy-de-Dôme, le sociologue Jean Viard chez lui dans le Vaucluse, ou encore Jean-Michel Fauvergue, l'ancien patron du Raid, en Seine-et-Marne. "J'ai l'habitude de descendre dans les arènes, c'est un bel adversaire, c'est aussi pour qu'il ne soit pas réélu que je suis candidate". Ce scientifique de 43 ans au look de dandy, cheveux mi-longs et lavallière en soie, avait signé le 1er mai un appel de scientifiques à voter pour M. Macron au second tour de la présidentielle face à la patronne de l'extrême droite Marine Le Pen, "pour barrer la route au pire". En parallèle, la jeune femme a repris ses études de droit en 2016 à l'université Panthéon-Sorbonne à Paris. La parité également, puisqu'elle est, pour l'instant, strictement respectée, avec 214 candidats et 214 candidates. M. Gantzer, 37 ans, a été condisciple d'Emmanuel Macron à l'Ecole normale d'administration, une des écoles de l'élite française.

Emmanuel Macron présente sa méthode aux ministres — France
Mais les cinq nominations officielles concernent pour l'heure exclusivement des hommes, dont quatre énarques, comme M. Nathalie Kosciusko-Morizet, qui lorgne aussi sur la Défense, a rejoint les signataires, comme Jean-Louis Borloo.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL