Hulot assure que Fessenheim sera fermé

Dominique Dufresne
Mai 20, 2017

Les professionnels du secteur ont été prompts à réagir à la nomination de Nicolas Hulot au poste de ministre d'Etat de la Transition écologique et solidaire.

Qui sont les ministres de son nouveau gouvernement — Emmanuel Macron
Nicolas Hulot est farouchement opposé aux traités commerciaux transatlantiques, défend l'agriculture biologique et l'agroécologie. Philippe, Nicolas Hulot aura dans ses nouvelles fonctions l'occasion de "mettre en oeuvre des convictions auxquelles il croit".

La promesse de fermer la centrale nucléaire de Fessenheim, la plus ancienne sur le territoire français, sera-t-elle tenue? Une promesse difficile à tenir, d'autant qu'elle doit être menée en collaboration avec le ministère de l'Économie dont le nouveau patron est le LR Bruno Lemaire. Il attend également de Nicolas Hulot qu'il conduise effectivement cette transition écologique mais qu'il intervienne aussi dans un certain nombre de dossiers où des arbitrages n'ont pas été rendus comme Notre-Dame-des-Landes, la ligne Lyon-Turin ou encore les glyphosates.

AZF: Trois de prison avec sursis requis contre l'ancien directeur de l'usine
Près de 2.700 parties civiles, 187 témoins et plus de quarante avocats ont participé au nouveau procès dépaysé à Paris. Les plaidoiries de la défense démarreront en début de semaine prochaine et devraient prendre fin le 24 mai.

Durant la campagne, Nicolas Hulot s'est exprimé à de nombreuses reprises sur ce sujet. "Jamais il ne se fera dans les conditions actuelles", déclarait-il en novembre 2015. Quel pouvoir a-t-il réellement? Réponse, sans doute, pas avant l'automne et la prochaine loi de finances pour 2018, le président de la République ayant annoncé qu'il n'y aurait pas de loi de finances rectificative cet été. Six mois après la nomination de ce dernier, la question devrait être tranchée. Aujourd'hui, tout est bloqué.

L'Argentine l'appelle, Sampaoli dit oui et quitte Séville — Séville
Goal avançait il y a peu que le FC Séville avait donné son feu vert pour négocier avec l'Argentine. Le FC Séville va probablement devoir se trouver un nouveau coach dans quelques jours.

"L'engagement d'un gouvernement très resserré est totalement tenu" avec "une recomposition sans précédent" de l'exécutif, souligne-t-on dans l'entourage d'Emmanuel Macron qui précise qu'au lendemain des législatives des 11 et 18 juin, "il n'est pas impossible qu'on ait un petit réajustement". Et puis nous regarderons à gauche du côté des socialistes et des proches d'Emmanuel Macron. Sur le fond ensuite, si l'on considère qu'avec ce président de la République de 39 ans, une nouvelle ère politique s'ouvre en France qui signe la fin d'un bipartisme, d'une alternance, d'un "tic-tac" républicain dont l'écologie, mais pas seulement, a souvent fait les frais. "La LPO espère que ce signal (.) sera traduit dans les faits, les moyens, et les actes", dit-il. L'avenir nous le dira. Le mouvement Présent! qu'il a lancé il y a quelques semaines n'a eu que peu de retentissement parmi les politiques. "Le périmètre du ministère de la Transition écologique et solidaire devra être précisé pour s'assurer qu'il intègre les leviers essentiels pour la lutte contre les changements climatiques que sont le logement, l'énergie ou encore les transports", verbalise par exemple le Réseau Action Climat. Le jour de l'annonce des nouveaux ministres et de Nicolas Hulot parmi eux, le cours de l'action EDF a chuté de 9,48€ à 8,80€, soit une perte de plus de 7%. Ou est-ce un appel subliminal pour inciter Nicolas Hulot à parfois mettre de l'eau dans son vin au nom de la sacrosainte " solidarité gouvernementale "? "Je sens que le président va m'aider dans ma tâche".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL