François Hollande prend son premier déjeuner d'ancien président dans un restaurant tunisien

Elisa Mosse
Mai 20, 2017

"J'aurai dans le même temps la volonté constante de réconcilier et rassembler l'ensemble des Français". Emmanuel Macron a soigné sa relation avec les militaires lors de sa journée d'investiture au poste de président de la République dimanche 14.

Il s'exprimait sous les ors de la Salle des fêtes du palais présidentiel au cours d'une cérémonie éminemment solennelle.

Mais, sitôt Emmanuel Macron parvenu à l'Elysée, le ciel s'est éclairci, semblant obéir à la demande formulée par Sibeth Ndiaye, conseillère en communication du nouveau président, qui avait lancé: "C'est bon, vous pouvez arrêter la pluie!"

Au centre de la cour au gravier soigneusement ratissé: le large tapis rouge qui sera remonté tout du long par le président élu devant un détachement de la Garde républicaine pour rejoindre le perron où l'attendra à 10h00 précises sont prédécesseur.

NDDL : Bruno Retailleau a des doutes sur la médiation
Il a confirmé l'objectif de réduction de la part du nucléaire à 50% à l'horizon 2025 mais a laissé entendre, avec grande prudence, qu'elle pourrait être supérieure.

Les deux hommes se sont ensuite isolés pendant plus de quarante minutes pour échanger sur les secrets d'État.

À leur sortie, M. Macron a accompagné M. Hollande qui a quitté l'Élysée, mettant officiellement un terme à son mandat de cinq ans.

Parmi les quelque 300 invités de cette investiture, figuraient les corps constitués (Conseil constitutionnel, bureau de l'Assemblée nationale et du Sénat, Cour de cassation...), des représentants des partenaires sociaux, patronat et syndicats, des prix Nobel ainsi qu'une centaine de proches, principalement de sa famille et de celle de son épouse.

Au nombre des invités aussi, une petite dizaine de " marcheurs " de la première heure, Richard Ferrand, Christophe Castaner, Renaud Dutreil, Gérard Collomb, Sylvie Goulard ou François Patriat, mais aussi de nombreuses personnalités parmi lesquelles Nathalie Kosciusko-Morizet, Pierre Gattaz ou Elisabeth Guigou.

Nicolas Hulot renonce à présenter un livre commandé par sa fondation
Interrogé par Le HuffPost , Henri Trubert, co-fondateur des " Liens qui libèrent ", évoque un cafouillage interne. Initialement, il revenait au président de l'association, à savoir Nicolas Hulot , de présenter ce livre.

Premier président de la République à ne pas avoir effectué son service militaire, Emmanuel Macron a ensuite multiplié les gestes à l'égard des militaires, passant d'abord en revue les troupes dans les jardins de l'Elysée tandis que 21 coups de canon étaient tirés depuis l'esplanade des Invalides, sur l'autre rive de la Seine. Quelques années plus tard, François Hollande a confié regretter son attitude.

Afin de relancer l'axe franco-allemand, il effectuera son premier déplacement à l'étranger lundi à Berlin et a choisi comme conseiller diplomatique l'actuel ambassadeur de France en Allemagne, Philippe Etienne, 61 ans. Âgé de 64 ans, énarque, ancien préfet de la région Bretagne, il fut brièvement directeur de cabinet du premier ministre Bernard Cazeneuve, nommé à Matignon en décembre dernier, avant d'être nommé préfet de la région Ile-de-France entre les deux tours de la présidentielle.

"Après la passation de pouvoir, il s'est rendu au siège du parti socialiste (PS)".

Retrouvez cet article sur Francetv infoVIDEO. Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.

Discriminations: la ministre Laura Flessel prône "l'inclusion par le sport"
Ce qui semble être une évidence dans le gouvernement d'un adepte de la boxe comme le nouveau Premier ministre . Elle aura aussi à défendre la candidature de la France à l'organisation de la Coupe du monde de rugby 2023.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL