Attentat des Champs-Elysées: un homme inculpé

Tristan Gaume
Mai 20, 2017

Un homme a été interpellé dans le cadre de l'enquête sur l'attaque du 20 avril, où Xavier Jugelé, policier de 37 ans, a trouvé la mort et trois personnes ont été blessées. Le parquet de Paris a requis le placement en détention provisoire de cet individu et il a finalement été écroué, après sa mise en examen.

Après son déferrement devant la justice, cet homme, qui nie connaître Karim Cheurfi, a été mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et port d'arme en relation avec une entreprise terroriste. Les enquêteurs cherchent à déterminer si des liens existent entre ce nouveau suspect et le terroriste, abattu le soir de l'attentat. Un fusil à pompe, deux gros couteaux ainsi que des munitions avaient aussi été retrouvés dans le véhicule du tueur.

États-Unis. Trump dénonce une " chasse aux sorcières "
Trump le 20 janvier, pour n'avoir pas révélé ses échanges avec l'ambassadeur russe aux Etats-Unis, Sergueï Kisliak. Flynn a été contraint de démissionner dès le 13 février, moins d'un mois après l'investiture de M.

Inconnu des services antiterroristes, l'homme interpellé lundi dernier pourrait être mis en examen.

Cheurfi, un Français de 39 ans au lourd passé judiciaire, a été condamné en 2005 à quinze ans de réclusion pour tentatives de meurtre sur des policiers. Il avait été placé en garde à vue et relâché, faute de preuves suffisantes.

La liste complète des 428 candidats investis par En Marche! aux législatives
Gantzer, 37 ans, a été condisciple d'Emmanuel Macron à l'Ecole normale d'administration, une des écoles de l'élite française. Ferrand, les 428 candidatures sélectionnées à partir de 19.000 dossiers reçus couvrent "l'ensemble du spectre politique".

À quelques heures à peine de la fin de la campagne présidentielle du premier tour, l'attaque avait fait craindre à toute la France une journée électorale placée sous le signe des attentats. A côté de son corps, les enquêteurs avaient retrouvé un message manuscrit prenant la défense de l'EI. Trois hommes ont aussi été entendus sous ce statut et remis en liberté le 27 avril, a précisé la source judiciaire.

Washington - Trump prononcera un discours sur une "vision pacifique" de l'islam
Trump comptait également exprimer son soutien à l'autodétermination des Palestiniens. La Maison Blanche a déclaré au début de la semaine dernière que M.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL