Attentat des Champs-Elysées: un homme inculpé

Tristan Gaume
Mai 20, 2017

Un homme a été interpellé dans le cadre de l'enquête sur l'attaque du 20 avril, où Xavier Jugelé, policier de 37 ans, a trouvé la mort et trois personnes ont été blessées. Le parquet de Paris a requis le placement en détention provisoire de cet individu et il a finalement été écroué, après sa mise en examen.

Après son déferrement devant la justice, cet homme, qui nie connaître Karim Cheurfi, a été mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et port d'arme en relation avec une entreprise terroriste. Les enquêteurs cherchent à déterminer si des liens existent entre ce nouveau suspect et le terroriste, abattu le soir de l'attentat. Un fusil à pompe, deux gros couteaux ainsi que des munitions avaient aussi été retrouvés dans le véhicule du tueur.

BIGBEN annonce la sortie en 2018 du jeu Tennis World Tour
Absent des consoles depuis de trop nombreuses années, le jeu de tennis devrait faire son grand retour en 2018. Depuis 2011 et la sortie de Top Spin 4 , le genre manque cruellement sur les consoles nouvelles générations.

Inconnu des services antiterroristes, l'homme interpellé lundi dernier pourrait être mis en examen.

Cheurfi, un Français de 39 ans au lourd passé judiciaire, a été condamné en 2005 à quinze ans de réclusion pour tentatives de meurtre sur des policiers. Il avait été placé en garde à vue et relâché, faute de preuves suffisantes.

Brawn recrute trois experts pour l'aider à améliorer la F1
Jason Somerville, ancien responsable de l'aérodynamique de Williams, assumera la même fonction à la FOM. Craig Wilson, un ancien de l'écurie Brawn GP, sera quant à lui en charge de la performance du véhicule.

À quelques heures à peine de la fin de la campagne présidentielle du premier tour, l'attaque avait fait craindre à toute la France une journée électorale placée sous le signe des attentats. A côté de son corps, les enquêteurs avaient retrouvé un message manuscrit prenant la défense de l'EI. Trois hommes ont aussi été entendus sous ce statut et remis en liberté le 27 avril, a précisé la source judiciaire.

NDDL : Bruno Retailleau a des doutes sur la médiation
Il a confirmé l'objectif de réduction de la part du nucléaire à 50% à l'horizon 2025 mais a laissé entendre, avec grande prudence, qu'elle pourrait être supérieure.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL