Premier conseil des ministres pour fixer le cap de l'ère Macron

Elisa Mosse
Mai 19, 2017

"Emmanuel Macron voulait que les femmes occupent des ministères de premier plan et ne soient pas reléguées à des portefeuilles qui leur sont traditionnellement dévolus ou moins importants", fait-on également remarquer dans l'entourage du nouveau président.

Sans surprise, c'est chez ses électeurs du premier tour qu'Emmanuel Macron obtient sa meilleure cote de confiance (92%). "J'en suis le garant et, là-dessus, je serai intraitable", a-t-il souligné, toujours selon M. Castaner, estimant que le rôle du Premier ministre était d'"arbitrer".

Le président Macron ne veut pas "verrouiller sa com'" mais exige des ministres "confidentialité" et "discipline", a assuré Christophe Castaner, invoquant des "raisons pratiques", en l'espèce l'organisation de la traditionnelle photo de famille du gouvernement dans le vestibule du palais présidentiel et non dans les jardins en raison d'une météo capricieuse.

"Le long terme est à l'Elysée, les arbitrages quotidiens ou de moyen terme sont faits à Matignon", a ajouté Emmanuel Macron à l'adresse de son gouvernement. Les secrétaires d'Etat: Christophe Castaner est nommé porte-parole du gouvernement chargé des relations avec le Parlement, Marlène Schiappa est chargée de l'égalité des femmes et des hommes, Sophie Cluzel est chargée des personnes handicapées, Mounir Mahjoubi est chargé du numérique.

Découvrez la première photo de famille du gouvernement Philippe
Le temps de procéder aux vérifications fiscales et déontologiques des futurs ministres, indique l'Elysée dans un communiqué. Mais les cinq nominations officielles concernent pour l'heure exclusivement des hommes, dont quatre énarques, comme M.

L'autre grande " prise " de ce nouveau gouvernement est l'écologiste bien connu Nicolas Hulot. "Les ministres sont des militants de la majorité présidentielle, ils ne sont plus les militants de tel ou tel parti politique", a-t-il insisté.

Ce gouvernement est "évidemment bâti pour durer" au-delà des législatives, a assuré Edouard Philippe jeudi sur France Inter.

Qualifié de duo libéral, Bruno Le Maire, à l'Économie, et Gérald Darmanin, à l'Action et aux comptes publics, ne se quittent plus.

Christophe Castaner a répondu aux questions des journalistes, qui n'ont pas pu, exceptionnellement, interpeller les ministres à la sortie de leur réunion, tenus à l'écart de la cour de l'Elysée, contrairement aux photographes, pour qui les membres du gouvernement ont longuement posé. "C'est uniquement pour des raisons pratiques, parce que la photographie [du nouveau gouvernement au complet] n'a pas été faite dans son cadre habituel [dans la cour du palais] mais sur les marches de l'Elysée", a-t-il expliqué, promettant que "dès la semaine prochaine" les journalistes retrouveront leur "place habituelle" et la possibilité "d'interroger les ministres".

France: gouvernement d'ouverture pour débuter l'ère Macron
Chacun 'a des parcours différents, des opinions différentes, des analyses qui peuvent être différentes. Pour autant, a poursuivi le chef de l'État, "la cohérence ne veut pas dire uniformité".

Selon ce sondage, Edouard Philippe, son Premier ministre, est lui crédité de 36% de confiance.

Dans le détail, les trois ministres d'Etat - un titre honorifique qui atteste du poids dans le gouvernement -sont des hommes (Gérard Collomb à l'Intérieur, François Bayrou à la Justice, Nicolas Hulot à la Transition écologique et solidaire).

Le nouveau gouvernement compte cinq personnalités issues de la gauche, au premier rang desquels l'ex-ministre socialiste de la Défense de François Hollande, le poids lourd politique Jean-Yves Le Drian, 69 ans, qui hérite du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.

Bayrou, Collomb et Hulot au gouvernement : qu'est ce qu'un ministre d'Etat ?
Bruno Le Maire fut le premier cacique de droite à rompre avec François Fillon une fois que ses ennuis judiciaires ont éclaté. Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense de François Hollande, pendant cinq ans, devient ministre des Affaires étrangères.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL