Première "journée de la jupe" contre les inégalités femme-homme vendredi — Lycées

Elisa Mosse
Mai 19, 2017

Pour lutter contre les inégalités entre les femmes et les hommes, les syndicats lycéens (SGL, UNL, UNL-SD et FIDL) ont appelé tous les élèves de France, garçons comme filles, à porter une jupe ce vendredi 19 mai. Une initiative issue d'une opération lancée en 2006 par des lycéennes en Bretagne (en Ille-et-Vilaine), disparue depuis 2014. Le but? Déclencher le débat et ouvrir de nouveau les discussions autour des diverses inégalités qui touchent les femmes et les hommes. En pleine contestation du mariage homosexuel, cette journée "ce que soulève la jupe" avait créé la polémique, critiquée par des élus de droite et des membres de la Manif pour tous, laquelle avait demandé sans succès l'annulation de l'opération. Pour cette troisième édition, la journée de la jupe a décidé de mobiliser les lycéens au niveau national. Des incidents qui avaient caché le message initial: celui de la lutte contre le sexisme. "Il y a des filles qui ont peur de porter des jupes dans certains lycées, des lycées qui interdisent le port de la jupe, la pression des parents", souligne-t-elle. Un élève a soutenu "Je vais être ridicule, mais c'est pour une bonne cause".

Le chanteur Francis Lalanne candidat suppléant aux législatives contre Manuel Valls
Francis Lalanne et Jacques Borie déposeront officiellement leur candidature à la préfecture d'Evry jeudi 18 mai dans la matinée. Les internautes hilares se moquant plus souvent de Manuel Valls que de l'interprète de La Maison du Bonheur .

Objectif de cette journée: dénoncer les inégalités salariales, d'accès aux postes de direction ou de partage des tâches domestiques, mais aussi des phénomènes comme le harcèlement de rue ou encore les inégalités d'orientation entre les filles et les garçons à niveau égal, a expliqué Coline Mayaudon, déléguée à la communication au Syndicat Général des Lycéens (SGL). Oui, en tout cas pour les syndicats lycéens.

Nomination du gouvernement : les élus de Gironde saluent l'entrée de Nicolas Hulot
L'Enseignement supérieur, la Recherche et l'Innovation lui échappent, revenant à la directrice d'université Frédérique Vidal . Et la nomination au gouvernement qui les a le plus fait réagir a sans conteste été celle de Nicolas Hulot, par tous saluée.

La longue traversée du désert qui s'annonce pour Manuel Valls
Il y a toutefois des précédents où le PS n'est pas allé jusqu'au bout. Mardi sur RTL , Manuel Valls semblait pourtant confiant.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL