Portrait : Gérald Darmanin, un sarkozyste devenu macroniste

Elisee Touchard
Mai 19, 2017

Ce jeudi 18, à l'antenne de CNews, le (nouveau) ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin s'est exprimé à propos du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu. Un audit devrait sera réalisé en juin prochain afin de savoir si celui-ci est maintenu, alors qu'il devait en principe être appliqué dès 2018.

Né le 11 octobre 1982 à Valenciennes, dans le Nord, Gérald Darmanin est diplômé de l'Institut de sciences politiques de Lille.

AZF: Trois de prison avec sursis requis contre l'ancien directeur de l'usine
Près de 2.700 parties civiles, 187 témoins et plus de quarante avocats ont participé au nouveau procès dépaysé à Paris. Les plaidoiries de la défense démarreront en début de semaine prochaine et devraient prendre fin le 24 mai.

Emmanuel Macron a jugé possible durant la campagne présidentielle de "ne pas renouveler 120.000 postes de fonctionnaires" durant le quinquennat (50.000 dans la Fonction publique d'Etat et 70.000 dans les collectivités) en vertu d'un objectif de réduction de 60 milliards d'euros des dépenses publiques.

"Dans le projet du président de la République, il permet un meilleur pouvoir d'achat pour les salariés car il permet de supprimer un certain nombre de cotisations", a-t-il déclaré. Par ailleurs, "les retraités seront protégés", a-t-il ajouté. Le gouvernement veut maintenant "écouter les organisations syndicales, le patronat, les entreprises, les particuliers (...)".

Un gouvernement d'ouverture pour débuter l'ère Macron
A droite, Bruno Le Maire est nommé ministre de l'Economie, Gérald Darmanin est nommé ministre de l'Action et des Comptes publics. Ce gouvernement est " bâti pour durer " au-delà des législatives, avait assuré Édouard Philippe auparavant dans la matinée.

"Si c'est une source de complexité pour les entreprises, nous ne le ferons pas, c'est ce qu'a dit le président de la République", a indiqué M. Darmanin.

Dès le soir du premier tour de la présidentielle, il a lancé un appel très clair à voter Emmanuel Macron au second et a multiplié les appels en faveur d'une participation de la droite modérée au gouvernement. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Jour J pour un gouvernement de rupture, le premier du quinquennat
Premier ministre de François Hollande, il a souhaité lundi 15 mai 2017 " la bienvenue " à Édouard Philippe. Pour rappel, Jacques Chirac avait été élu avec plus de 80% des voix face à Jean-Marie Le Pen.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL