Ministres : Emmanuel Macron exige confidentialité et discipline

Tristan Gaume
Mai 19, 2017

Parmi les premiers dossiers qui attendent ce gouvernement figurent la moralisation de la vie publique, une promesse de campagne d'Emmanuel Macron, et la réforme du code du travail, qui doit être lancée "très vite", a répété le chef de l'Etat. "Emmanuel Macron voulait que les femmes occupent des ministères de premier plan et ne soient pas reléguées à des portefeuilles qui leur sont traditionnellement dévolus ou moins importants", note l'entourage du nouveau président.

Emmanuel Macron a aussi mis l'accent sur quelques "règles de bon fonctionnement", comme "la solidarité nécessaire entre tous les membres du gouvernement", venus d'horizons opposés.

Visiblement soucieux d'éviter les couacs qui avaient plombé les premières années de l'ère Hollande, le nouveau chef de l'Etat a mis les points sur les i devant une équipe de 22 ministres et secrétaires d'Etat dont la moitié proviennent de la société civile.

Les scooters électriques Coup arriveront en juillet
Pour comparaison le tarif proposé par Cityscoot actuellement pour 30 minutes s'étale de 6 à 8.40 euros selon la formule choisie. L'annonce du lancement de ce nouveau service est intervenue alors que l'équipementier a présenté ses résultats pour 2016.

Le chef du gouvernement a expliqué qu'il s'impliquerait "bien sûr" dans la décisive bataille des élections législatives pour "donner au président de la République la majorité dont il a besoin". Le Président a souligné que chacun avait "des parcours différents, des opinions différentes, des analyses qui peuvent être différentes mais, en même temps, quand une chose est tranchée dans le cadre de la collégialité, elle doit devenir la règle et elle appelle la solidarité collective".

Pour Emmanuel Macron, a poursuivi le porte-parole, le rôle du président de la République est de "fixer la stratégie ", de "donner un cap, un sens " et de préserver "les équilibres de nos institutions ". "J'en suis le garant et, là-dessus, je serai intraitable", a-t-il souligné.

Le secrétaire général du parti Les Républicains, Bernard Accoyer, a ensuite précisé par communiqué que les "membres de LR" qui ont "rejoint" le gouvernement "ne font plus partie des Républicains".

Avant d'être ministre, Nicolas Hulot a été star sur TF1 — Rappelez-vous
Nicolas Hulot est farouchement opposé aux traités commerciaux transatlantiques, défend l'agriculture biologique et l'agroécologie. Le Premier ministre a aussi avoué que " c'est un sujet redoutablement complexe ".

Ce gouvernement est "évidemment bâti pour durer" au-delà des législatives, a assuré Edouard Philippe jeudi sur France Inter. Le gouvernement dirigé par Edouard Philippe (Les Républicains) compte également quatre secrétaires d'Etat rattachés à Matignon.

Au deuxième rang, de gauche à droite: Bruno Le Maire (ministre de l'Économie), Agnès Buzyn (ministre des Solidarités et de la Santé), Laura Flessel (ministre des Sports), Françoise Nyssen (ministre de la Culture), Muriel Pénicaud (ministre du Travail).

La parité est, par ailleurs, parfaitement respectée, avec 11 femmes et 11 hommes, et autant de ministres de plein exercice de l'un comme de l'autre sexe. "Ce n'est pas une prise de guerre, c'est plutôt des prises d'otages".

France-Nicolas Hulot à l'épreuve du pouvoir
En revanche, ton vrai boulot est d'engager la transition écologique et de montrer aux Français que l'écologie c'est positif. Il a assuré par ailleurs que la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin) serait fermée.

Un peu plus de six Français sur dix (61%) se disent satisfaits de sa composition, selon un sondage Elabe pour la télévision BFMTV publié jeudi. Et 65% des personnes interrogées estiment qu'il incarne un "renouvellement", contre 33% d'un avis contraire.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL