La cote de confiance d'Emmanuel Macron et Edouard Philippe très basse

Olivia Lacan
Mai 19, 2017

Parmi les "règles de bon fonctionnement" a souligné le nouveau chef de l'Etat figure "d'abord la solidarité nécessaire entre tous les membres du gouvernement" ainsi qu'un "travail collégial". Parmi les chantiers prioritaires: la réforme du droit du travail, les réformes de l'Éducation nationale avant la rentrée, la loi de moralisation de la vie publique, la préparation du budget, l'amélioration du renseignement, la simplification de la vie administrative et en particulier le droit à l'erreur.

La parité sera presque parfaitement respectée autour de la table du conseil, avec onze femmes et onze hommes et autant de ministres de plein exercice de l'un comme de l'autre sexe parmi les membres du gouvernement, même si la présence d'Emmanuel Macron et du Premier ministre fera pencher la balance du côté masculin.

Le président Emmanuel Macron a présidé jeudi 18 mai son premier Conseil des ministres à l'Élysée, réunissant le chef du gouvernement, Édouard Philippe, et les 22 ministres et secrétaires d'État.

Les deux têtes de l'exécutif présenteront prochainement une "circulaire sur la place des cabinets" ministériels.

Le jour où Sarkozy a failli frapper Edouard Philippe — France
Mardi soir, 173 représentants de la droite et du centre avaient signé un appel à saisir " la main tendue " d'Emmanuel Macron . Un projet de texte doit être soumis au Conseil des ministres avant les élections législatives prévues en juin prochain.

Aux ministres, le président a rappelé qu'il lui incombait de "fixer la stratégie". Ils seront "l'objet d'un examen, d'un renouvellement ou d'un changement (.) dans les semaines qui viennent", a spécifié le porte-parole du gouvernement, réfutant toutefois toute volonté de "chasse aux sorcières". "On sent un certain attentisme des Français et, face à eux, un Président de la République et un Premier ministre qui vont avant tout devoir faire leurs preuves".

Avec Bruno Le Maire à l'Economie et Gérald Darmanin à l'Action et aux Comptes publics, Emmanuel Macron confie Bercy à la droite, toujours plus fractionnée, tandis que les socialistes entrés dans ce nouveau gouvernement affaiblissent encore un peu plus le PS.

L'arrivée de l'écologiste sur le dossier de l'énergie provoque des inquiétudes sur la gestion de la politique nucléaire.

Le président, toujours selon Christophe Castaner, a achevé son intervention liminaire par "une invitation: ne changez pas!".

Ce qu'il faut retenir des investitures de la République en marche — Législatives
Parmi les 428 candidats investis, on relève par ailleurs la présence de personnalités, issues, ou non, du monde de la politique. De là à en conclure à une forme de temporisation, il n'y a qu'un cas que d'aucun n'ont pas hésité à franchir.

À la question de savoir si Nicolas Hulot avait posé des conditions préalables à sa nomination?, le porte-parole a répondu: "un ministre ne pose pas de conditions". C'est chez les électeurs d'Emmanuel Macron qu'il obtient le meilleur score (73%).

"Quand une chose est tranchée dans le cadre de la collégialité, elle doit devenir la règle et elle appelle la solidarité collective", a insisté Emmanuel Macron qui, ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous le quinquennat Hollande, était aux premières loges pour mesurer les effets des cafouillages gouvernementaux.

Le président de la République a également annoncé la convocation d'un conseil de défense jeudi après-midi, a ajouté le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, lors du compte rendu du conseil.

Le chanteur Francis Lalanne candidat suppléant aux législatives contre Valls
Les deux hommes tiendront une conférence de presse jeudi 19 mai à 10h30 à Courcouronnes pour détailler leur projet, selon la porte-parole.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL