Législatives : la droite lance sa campagne

Tristan Gaume
Mai 19, 2017

"Ce mardi soir, ce sont 173 élus Les Républicains et UDI qui appellent dans un communiqué commun à " saisir la main tendue par le président de la République " après la nomination d'Edouard Philippe à Matignon". Le nom du député LR de l'Eure circule pour rejoindre le nouveau gouvernement.

"Pour les signataires de ce communiqué, parmi lesquels Thierry Solère, Nathalie Kosciusko-Morizet, Benoist Apparu, Fabienne Keller ou encore Christian Estrosi, cette nomination " représente un acte politique de portée considérable " et " la droite et le centre doivent prendre la mesure de la transformation politique qui s'opère sous leurs yeux ". Plutôt que les anathèmes, les caricatures, les exclusions, nous demandons solennellement à notre famille politique d'être à la hauteur de la situation de notre pays et de l'attente des Français (...).

Les mêmes partisans de Bruno Le Maire et d'Alain Juppé, dont à l'époque Edouard Philippe, avaient entre les deux tours de la présidentielle mis en garde leur "famille" contre le "rétrécissement de la droite sur une ligne politique exclusivement identitaire et conservatrice", qui serait "sans issue".

Le renseignement divulgué par Trump aux Russes vient d'Israël
Israël s'inquiète que l'Iran et le Hezbollah n'ouvrent une nouvelle ligne de front anti-israélienne en Syrie. Selon le Washington Post et d'autres médias, M.

François Baroin, chef de file Les Républicains pour les législatives.

S'y ajoutent notamment Laurent Degallaix, député-maire UDI de Valenciennes et proche de Jean-Louis Borloo, le maire LR de Toulouse Jean-Luc Moudenc, et le maire de Mulhouse Jean Rottner. Notre projet est clair, sur la diminution des impôts, sur l'augmentation du pouvoir d'achat, sur la restauration de l'autorité de l'Etat et sur la protection des Français.

Face à cette initiative, la direction des Républicains a décidé mardi de contre-attaquer avec un contre-appel adressé aux 577 candidats LR-UDI.

Pas d'état de grâce pour le couple Macron-Philippe — Sondage
Outre Jean-Yves Le Drian, Annick Girardin est donc la seconde rescapée de l'ère Hollande, nommée aux Outre-Mer. Si on exclut le Premier ministre, l'exécutif se révèle paritaire, composé à 50% de femmes et à 50% d'hommes.

Ce texte indique explicitement qu'il "n'est évidemment pas celui des candidats En marche!", mais certains candidats en désaccord avec son contenu ont fait circuler le lien vers un Google Docs où se trouve la tribune.

" Le plus sûr pour avoir une politique de droite et du centre, c'est d'avoir une majorité de droite et du centre ", a martelé lors de la réunion au Palais-Bourbon le sénateur-maire de Troyes, selon des propos rapportés. "Il faudra alors trouver les voies et les moyens d'un travail constructif dans l'intérêt de la France", a insisté le maire de Bordeaux. "Je la trouve trop menaçante".

Emmanuel Macron entame son mandat sous le signe de la solennité — France
L'ambassadeur de France en Allemagne, Philippe Étienne, devient conseiller diplomatique. Le tout sous haute sécurité: près de 1.500 policiers et gendarmes sont mobilisés.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL