Législatives : Jean-Luc Mélenchon appelle à dégager cet "attelage hasardeux"

Tristan Gaume
Mai 19, 2017

"Le vieux monde est de retour", a dénoncé ce lundi Jean-Luc Mélenchon juste après qu'Edouard Philippe, le député-maire LR du Havre, a été nommé Premier ministre.

"Le nouveau président de la République vient de prendre le commandement de toute la classe politique de notre pays".

Emmanuel Macron investi à la tête de la France
Les deux Présidents se sont alors entretenus pendant une bonne heure, bien plus que la demi-heure prévue. Il a ensuite rendu visite à l'hôpital militaire Percy, à des soldats blessés au combat en Afghanistan.

Ce premier sondage semble légitimer le choix du leader de La France Insoumise de se présenter sur une circonscription populaire, un bastion historique de la gauche qui regroupe les 1er, 2e et 3e arrondissements de Marseille et une partie des 5 et 6e arrondissement de la ville.

Le candidat de la France Insoumise arriverait largement en tête dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône et obtiendrait un siège de député, selon un sondage Harris Interactive réalisé pour France Télévisions. C'est elle qui dit aux Français: ne donnez pas les pleins pouvoirs à Emmanuel Macron et à son Premier ministre. "Il faut former une majorité différente de celle du président de la République, de son bric-à-brac".

Législatives: Wauquiez (LR) renonce pour rester président de région
Qu'il ne vienne pas nous parler du caractère sacré de la parole donnée car il aura tout de même hésité. Il a choisi de se consacrer à la présidence de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

L'ex candidat à l'élection présidentielle a appelé à voter aux élections législatives pour les candidats de son parti en dénoncant: "cet attelage hasardeux qui vient d'être constitué ne fonctionnera qu'au prix d'un césarisme et d'une autorité de la monarchie présidentielle".

Jean-Luc Mélenchon va-t-il quitter le Parlement européen pour rejoindre l'Assemblée nationale?

Joe Lieberman favori pour succéder à Comey au FBI, dit Trump
Sa désignation a été saluée par des parlementaires de l'opposition démocrate et des élus de la majorité républicaine. Prié par la presse de dire si c'était l'un de ses favoris, le président Trump a succinctement répondu d'un "oui".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL