"Il existe d'autres alternatives" à Notre-Dame-des-Landes — Hulot

Tristan Gaume
Mai 19, 2017

Mais le président de la Fondation Nicolas Hulot a accepté un poste stratégique, ministre d'État avec un portefeuille couvrant la transition écologique, énergétique et solidaire.

"On a probablement sur la vision une divergence mais il y a un chemin commun". Enfin, pour Michèle Rivasi, le périmètre du nouveau ministère est intéressant et Nicolas Hulot aura des pouvoirs importants: "c'est toute la transition énergétique et des transports, donc il va être responsable de la cohérence". Troisième dans l'ordre protocolaire, sa nomination est parmi les plus commentées par les observateurs au regard des défis qui l'attendent et de positions connues sur des sujets dont il aura la charge. Que cela soit sous Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy ou encore François Hollande. Il avait manifesté sa colère face au manque d'engagement pour la question écologique de la part des candidats, déplorant un manque d' "émulation positive et constructive " entre les candidats. Il s'était ensuite présenté à la Primaire écologiste en 2011, mais avait été largement battu par Eva Joly.

Marielle de Sarnez, 66 ans, vice-présidente du Modem, occupe le poste de ministre des Affaires européennes. L'objectif était de mobiliser l'opinion internationale sur l'urgence de la crise écologique et de parvenir à un accord à la COP21.

Gouvernement: Collomb, Hulot, Bayrou, trois ministres d'Etat
Le chef du gouvernement et les trois ministres d'Etat, Gérard Collomb, Nicolas Hulot et François Bayrou sont tous des hommes. Emmanuel Macron a promis pendant la campagne des ministres appelés à durer, mais tout le monde n'est pas encore convaincu.

Depuis quelques jours, la polémique faisait rage. C'est Edouard Philippe, le nouveau Premier ministre, qui l'a confirmé jeudi matin sur France Inter. Le nouveau ministre aurait-il obtenu des assurances sur le dossier le plus explosif du moment, celui de Notre-Dame-des-Landes. Les ONG redoutaient que l'environnement soit relégué au second plan durant le prochain quinquennat. La nomination d'un médiateur confirmée par le Premier ministre. Une décision dans laquelle Nicolas Hulot pourrait être décisif. C'est aussi une façon de faire passer un message en amont des législatives. Le décret de fermeture de la plus vieille centrale nucléaire de France est paru le 9 avril dernier. Depuis la cour de l'Élysée, le secrétaire général de l'Élysée, Alexis Kolher a donné la liste des 22 ministres et secrétaires d'État.

En 2002, Nicolas Hulot exprime son mécontentement à l'égard des responsables politiques en publiant "Combien de catastrophes avant d'agir?".

"S'il y est allé, c'est qu'il a eu la garantie que le projet d'Emmanuel Macron d'un point de vue environnemental sera déployé", a estimé l'ex-ministre du Développement du gouvernement Ayrault.

Edouard Philippe, entré à Matignon, reparaît chez JC Lattès
Autres noms cités à droite: le juppéiste Benoist Apparu ou le lemairiste Franck Riester. Elle procède notamment à une vérification fiscale des ministres après leur nomination.

Nicolas Hulot est farouchement opposé aux traités commerciaux transatlantiques, défend l'agriculture biologique et l'agroécologie.

"Il va falloir se développer dans le domaine de l'efficacité énergétique, des énergies renouvelables () et se désinvestir de tout ce qui encourage l'utilisation des énergies fossiles, tout ce qui consomme des terres nourricières", expliquait-il. La vraie solution, c'est Ségolène Royal qui l'avait trouvée. Reste à savoir si cette fois-ci, elle le supportera mieux.

Une retraite de 15 000 euros par mois — François Hollande
Et oui, la question de la retraite des anciens Présidents de la République est encore et toujours au cœur d'une sacrée polémique. François Hollande va toucher 15.000 euros par mois grâce aux indemnités qu'il bénéficie en ayant était président.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL