France: gouvernement d'ouverture pour débuter l'ère Macron

Elisee Touchard
Mai 19, 2017

Ce jeudi 18 mai, à l'issue du premier conseil des ministres, l'Elysée a mis les points sur les "i" concernant le suivi médiatique d'Emmanuel Macron.

S'il est resserré, ce premier gouvernement de l'ère Macron compte cependant davantage de ministres que le premier gouvernement Fillon qui avait battu un record sous la Ve République en la matière avec seulement 15 ministres, quatre secrétaires d'Etat et un Haut-Commissaire.

Pilotée par un Premier ministre venu de la droite modérée, Édouard Philippe, la nouvelle équipe intègre des personnalités de gauche, de droite, du centre et de la société civile, et respecte la parité hommes-femmes.

Avec Bruno Le Maire à l'Economie et Gérald Darmanin à l'Action et aux Comptes publics, Emmanuel Macron confie Bercy à la droite, toujours plus fractionnée, tandis que les socialistes entrés dans ce nouveau gouvernement affaiblissent encore un peu plus le PS.

Nicolas Hulot promet une fermeture de la centrale nucléaire "après concertation" — Fessenheim
Quelle sera la tâche de ce médiateur? Nicolas Hulot de son côté n'a jamais fait mystère de son opposition au projet d'aéroport. En nommant Nicolas Hulot, Macron fait appel à une personne de la société civile, respectée dans le monde associatif.

Macron, le rôle du président de la République est de 'fixer la stratégie', de 'donner un cap, un sens' et de préserver 'les équilibres de nos institutions'.

"J'en suis le garant et, là-dessus, je serai intraitable", a souligné le président, "le long terme est à l'Elysée, les arbitrages quotidiens ou de moyen terme sont faits à Matignon".

"Les ministres sont des militants de la majorité présidentielle, ils ne sont plus les militants de tel ou tel parti politique", a insisté M. Castaner.

Pour autant, a poursuivi le chef de l'État, "la cohérence ne veut pas dire uniformité". Chacun 'a des parcours différents, des opinions différentes, des analyses qui peuvent être différentes.

Le Bénin et le Mozambique retirés de la liste noire
Dans le monde, 181 compagnies aériennes font toujours l'objet d'une interdiction d'exploitation dans l'Union européenne. Plusieurs pays du continent figurent sur la liste noire ainsi que les compagnies portant leur nationalité.

Emmanuel Macron a aussi mis l'accent sur quelques "règles de bon fonctionnement", comme "la solidarité nécessaire entre tous les membres du gouvernement", venus d'horizons opposés. Et Christophe Castaner de renchérir: "Si le président de la République et le Premier ministre ont choisi tel ou tel membre du gouvernement, c'est justement pour ce qu'ils sont". Emmanuel Macron souhaitait ouvrir la politique à la société civile.

Le nouveau président "va rappeler les circonstance exceptionnelles dans lesquelles l'élection présidentielle s'est déroulée, dans un contexte très particulier avec l'accession du Front national au second tour" qui "fait porter une responsabilité particulière" à l'exécutif, selon son entourage. Christophe Castaner s'est vu accusé de vouloir "verrouiller la communication'", ce qu'il a nié, et a dû faire face à une rafale de questions critiques.

De gauche à droite: Annick Girardin, ministre des Outre-mer, Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires, Muriel Pénicaud, ministre du Travail, et Christophe Castener, porte-parole du gouvernement et secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement. Les quatre ministères régaliens ont été dévolus à deux socialistes - Jean-Yves Le Drian, l'un des deux rescapés du quinquennat de François Hollande, qui passe de la Défense à l'Europe et aux Affaires étrangères avec le Commerce extérieur dans ses attributions, et Gérard Collomb, "marcheur" de la première heure, qui prend l'Intérieur - et à deux centristes - François Bayrou à la Justice et Sylvie Goulard aux Armées.

BREF-Orange négocie la prise de contrôle de Business & Decision
La famille Bensabat et le PDG Christophe Dumoulin sont actionnaires majoritaires de la société cotée sur Euronext Paris. L'offre valorise l'intégralité du capital de Business & Décision à environ 62,5 millions d'euros.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL