Fernando Gaviria frappe encore — Giro

Margot Aubert
Mai 19, 2017

Le Colombien a enlevé la 12e étape, disputée entre Forlì et Reggio Emilia (229 km), confirmant qu'il était le sprinteur le plus fort de ce Giro.

La journée a été marquée, outre par l'ascension de deux montées en début d'étape, par une échappée au long cours de trois coureurs - les Italiens Marco Marcato (UAE Team Emirates) et Mirco Maestri (Bardiani) ainsi que le Russe Sergei Firsanov (Gazprom-RusVelo) partis depuis le km 14 et repris à une dizaine de kilomètres de l'arrivée, malgré un baroud d'honneur de Maestri à 15 km de l'arrivée (et repris lui à 7 km du but).

Nomination du gouvernement : les élus de Gironde saluent l'entrée de Nicolas Hulot
L'Enseignement supérieur, la Recherche et l'Innovation lui échappent, revenant à la directrice d'université Frédérique Vidal . Et la nomination au gouvernement qui les a le plus fait réagir a sans conteste été celle de Nicolas Hulot, par tous saluée.

Ayant crevé à 16 bornes de la ligne, Maximiliano Richeze, le poisson-pilote attitré de Gaviria, a dû opérer une superbe remontée pour remplir son rôle, et finalement envoyer son leader vers un succès facile - l'Argentin l'a d'ailleurs si bien propulsé qu'il a pris la 5e place du jour! Il a devancé aisément l'Italien Jakub Mareczko (Wilier Triestina-Selle Italia), 2e et l'Irlandais Sam Bennett (Bora-Hansgrohe). Ses principaux adversaires, André Greipel (Lotto-Soudal) et Caleb Ewan (Orica-Scott) sont plus loin. Le top 10 du classement général n'est pas chamboulé. A dix jours de l'arrivée à Milan, le Français possède toujours 2'40 de retard sur le Maillot Rose Tom Dumoulin, derrière Nairo Quintana (+2'23) et Bauke Mollema (+2'38).

La 13e étape, qui se déroulera vendredi, favorisera de nouveau les sprinters.

David Pujadas écarté du journal de 20h de France 2 — France
Et c'est une incarnation du service public puisqu'elle a fait de " C à vous " un rendez-vous plébiscité par les téléspectateurs. Delphine Ernotte s'est mise elle-même dans l'œil du cyclone avec ce timing absolument indéchiffrable et carrément désastreux.

Un seul changement parmi les favoris: Domenico Pozzovivo (AG2R La Mondiale), qui a réussi à se glisser dans le bon groupe d'une petite cassure dans le final de l'étape.

La cote de confiance d'Emmanuel Macron et Edouard Philippe très basse
L'arrivée de l'écologiste sur le dossier de l'énergie provoque des inquiétudes sur la gestion de la politique nucléaire. Les deux têtes de l'exécutif présenteront prochainement une " circulaire sur la place des cabinets " ministériels.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL