Emmanuel Macron investi à la tête de la France

Elisee Touchard
Mai 19, 2017

Une journée d'investiture, c'est avant tout une succession de symboles.

Emmanuel Macron a plutôt bien réussi ses premiers pas de président sur la forme. Emmanuel Macron en a fait l'expérience avec solennité mais aussi avec aisance. Après un entretien de plus d'une heure avec le président sortant François Hollande, les secrets d'état et les codes nucléaires lui sont transmis. Emmanuel Macron avait été précédé de dix minutes par son épouse Brigitte. Comme il est de tradition, les deux hommes se sont ensuite retrouvés sur le perron de l'Élysée pour que le nouveau président raccompagne son prédécesseur. Les deux Présidents se sont alors entretenus pendant une bonne heure, bien plus que la demi-heure prévue. Il s'est ainsi gardé de rééditer la bévue de François Hollande qui, en 2012, avait tourné les talons sans attendre le départ de Nicolas Sarkozy. Le nouvel hôte de l'Élysée souhaite "réconcilier et rassembler" les Français après une campagne "inédite et même chamboule-tout", comme le lui a rappelé le président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius.

France: gouvernement d'ouverture pour débuter l'ère Macron
Chacun 'a des parcours différents, des opinions différentes, des analyses qui peuvent être différentes. Pour autant, a poursuivi le chef de l'État, "la cohérence ne veut pas dire uniformité".

Puis Emmanuel Macron a été élevé à la dignité de grand-croix de la Légion d'honneur avant de se voir présenter le Grand collier de Grand maître de la Légion d'honneur.

La cérémonie s'est poursuivie dans les jardins de l'Élysée où le nouveau Président a passé en revue les troupes tandis que 21 coups de canon étaient tirés depuis l'Esplanade des Invalides.

Emmanuel Macron sera à Lausanne en juillet
A Paris, Baumann a vu " de remarquables sites bâtis autour de monuments historiques d'une beauté extraordinaire ". Dans la conférence de presse qui a conclut sa visite d'inspection, il a mis à égalité les deux candidatures.

Réconciliation et détermination ont été les mots-clés du premier discours du nouveau chef de l'Etat dans une salle des fêtes où l'émotion était palpable, à l'orée d'un quinquennat pour lequel Emmanuel Macron a dit son ambition de faire de la France un pays " où l'on peut vivre sans avoir peur ". Il a ensuite rendu visite à l'hôpital militaire Percy, à des soldats blessés au combat en Afghanistan.

Quelques heures auparavant, les premières nominations à son cabinet étaient tombées dont celles d'Alexis Kohler, 44 ans, secrétaire général de l'Élysée, Ismaël Emelien, conseiller spécial, Patrick Strzoda, directeur de cabinet ou Philippe Etienne, conseiller diplomatique. Sur ce point, son premier déplacement en tant que chef de l'État, c'est en Allemagne, à Berlin lundi 15 mai, où il va rencontrer Angela Merkel.

Nomination du gouvernement : les élus de Gironde saluent l'entrée de Nicolas Hulot
L'Enseignement supérieur, la Recherche et l'Innovation lui échappent, revenant à la directrice d'université Frédérique Vidal . Et la nomination au gouvernement qui les a le plus fait réagir a sans conteste été celle de Nicolas Hulot, par tous saluée.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL