Donald Trump se pose en victime

Dominique Dufresne
Mai 19, 2017

Le président des Etats-Unis a critiqué jeudi la nomination de Robert Mueller, un ancien directeur du FBI, au poste de procureur spécial chargé de l'enquête sur les liens potentiels de son entourage avec le Kremlin. "C'est la plus grande chasse aux sorcières d'un politicien de l'histoire américaine!" a-t-il écrit sur Twitter après s'être plaint dans un autre tweet qu'un procureur spécial n'avait jamais été nommé pour enquêter sur les "activités illégales" de la campagne de Hillary Clinton et de l'administration Obama.

A la veille de son départ pour son premier voyage à l'étranger, qui le mènera dans cinq pays en huit jours seulement, le 45e président des Etats-Unis sait qu'il est dans une position très inconfortable et que l'affaire russe continuera à faire la Une des médias américains dans les temps à venir. Peu après l'annonce, elle a publié un communiqué dans lequel le président disait se "réjouir" d'une conclusion rapide de l'enquête et affirmait que celle-ci ne trouverait aucune collusion entre son équipe de campagne et la Russie. Le président a confirmé jeudi soir que l'ancien sénateur démocrate Joe Lieberman tenait la corde pour remplacer James Comey à la tête du FBI.

Sondage. 73 % des Français ont une mauvaise opinion de Poutine
Les deux hommes ont également discuté des possibilités d'une prochaine rencontre, ajoute le communiqué sans plus de détails. Emmanuel Macron a été investi dimanche, devenant le nouveau président de la République française.

Coupant la parole au journaliste qui l'interrogeait lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, M. Trump a répondu: "Non", à la question "Avez-vous à un quelconque moment exhorté (M. Comey) d'une quelconque façon que ce soit à clore ou à renoncer à l'enquête sur Michael Flynn".

Depuis cette éviction brutale, la presse a rapporté que Donald Trump aurait fait pression sur M. Comey pour qu'il classe le volet de l'enquête concernant Michael Flynn, son éphémère conseiller à la sécurité nationale soupçonné de jeux troubles avec les Russes.

Fernando Gaviria frappe encore — Giro
Ses principaux adversaires, André Greipel (Lotto-Soudal) et Caleb Ewan (Orica-Scott) sont plus loin. La 13e étape, qui se déroulera vendredi, favorisera de nouveau les sprinters.

Mais le haut responsable s'est refusé, selon plusieurs élus, à commenter le fond de l'enquête, qui est désormais entre les mains de M. Mueller. Mais le cabinet d'avocat dont il est associé compte la Trump Organization parmi ses clients. Depuis, elle a confirmé quatre rencontres entre Sergueï Kislyak et des conseillers de Donald Trump.

Dontnod annonce une suite à Life is Strange
Nous sommes vraiment reconnaissants pour votre patience jusqu'à présent et nous demandons un peu plus de temps. Le développement de ce Life Is Strange "2" a débuté au sein de la même équipe qui a conçu le premier épisode.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL