Donald Trump en bonne voie vers la destitution ?

Dominique Dufresne
Mai 19, 2017

Dans ce contexte, les marchés boursiers américains et le dollar ont reculé.

L'inquiétude a atteint les milieux d'affaires et Wall Steet a terminé la journée de mercredi sur sa plus forte baisse depuis l'élection de novembre.

Le milliardaire est accusé d'avoir demandé en février à James Comey, alors directeur du FBI, de classer une enquête sur un proche dans l'affaire russe et d'avoir limogé le haut policier, la semaine dernière, un geste interprété par ses opposants comme une tentative de freiner l'enquête sur une éventuelle collusion entre des proches de Donald Trump et la Russie. La conversation aurait été consignée par James Comey, menacé à ce propos par le président.

Par ailleurs, même si les révélations de la presse américaine se multiplient ces dernières semaines sur les liens entre l'équipe de campagne de Donald Trump et des membres de l'administration russe, rien ne permet pour l'instant d'enclencher une enquête sérieuse étant donné qu'il était candidat et non élu.

Elle représente en revanche un revers pour la Maison Blanche, pour qui l'enquête actuelle se suffisait à elle-même. Le FBI enquêtait aussi sur les relations de Michael Flynn avec la Russie. Dans un consensus rare, à l'inverse, élus républicains et démocrates ont applaudi la nomination de M. Mueller. "Bob était un bon procureur fédéral, un grand directeur du FBI et on ne pourrait pas trouver de meilleure personne pour assumer cette fonction", a déclaré la sénatrice démocrate Dianne Feinstein. "Mueller est un superbe choix".

La robe d'une ministre représentant Al Qods suscite la polémique — Cannes
Et si certains twittos ont approuvé le design, un internaute saluant cette " robe manifeste ", beaucoup ne l'ont pas apprécié. Les Palestiniens veulent néanmoins établir à Jérusalem-Est la capitale de l'État auquel ils aspirent.

Le républicain Richard Burr, président de la commission sénatoriale du renseignement, s'est montré nettement plus circonspect. Trois autres présidents y ont également eu droit.

Une majorité simple suffit à la Chambre des représentants pour destituer un président. Ensuite, le Sénat juge. Il faut donc pendre les choses les unes après les autres'.

Dans son rôle de procureur spécial, il aura toute latitude pour conduire les investigations là où il le souhaite et s'appuyer sur les moyens d'enquête du département de la Justice, explique Jack Sharman, un procureur qui a joué ce rôle de "special counsel" en 1995, lors du scandale Whitewater sous la présidence de Bill Clinton.

Les républicains estiment pour la plupart d'entre eux que l'enquête du FBI et les enquêtes déjà en cours au Congrès, où ils sont majoritaires, sont suffisantes.

Paul Ryan s'en est tenu à cette position mercredi. En effet, pour qu'une procédure de destitution puisse être intentée contre Donald Trump, un motif recevable doit être présenté. "Il est évident que certains en veulent au président". (.) Je suis sûr que nous allons bientôt entendre M. Comey nous expliquer pourquoi, si cela s'est produit comme il le décrit, pourquoi il n'a pas agi à l'époque.

Joe Lieberman pressenti pour être le futur patron du FBI — Etats-Unis
Peu de temps après sa nomination, il a critiqué la politique de l'administration démocrate, notamment à l'égard de la Russie. Jeudi, la Bourse de Tokyo a chuté de 1,32%, plombée par la chute du dollar découlant des déconvenues politiques de M.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Comey a rédigé des notes après ses échanges avec le président relatant la teneur de leurs conversations.

Le FBI et des commissions de la Chambre des représentants et du Sénat, qui enquêtent sur l'ingérence de la Russie dans la campagne présidentielle américaine, étudieront ces communications, soit des conversations téléphoniques et des courriels.

Il a été nommé par le numéro deux du ministère de la Justice américain, Rod Rosenstein, dans une atmosphère plombée par des soupçons de pressions en provenance de la Maison Blanche.

66% des Français satisfaits par les nominations — Gouvernement
Une juste équilibre des forces respecté, un échiquier politique au grand complet rassemblé dans un seul et même gouvernement. Nommé Premier ministre lundi, Édouard Philippe a formé ce mercredi son gouvernement.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL