David Pujadas écarté du journal de 20h de France 2 — France

Elisa Mosse
Mai 19, 2017

C'est un petit coup de tonnerre dans le paysage médiatique français. Stupeur autour de la table. L'État étant actionnaire de France Télévisions, elle a cependant précisé que sa décision n'avait aucun lien avec le nouveau locataire de l'Elysée, Emmanuel Macron. Après cette annonce, la rédaction a exigé que la présidente du groupe audiovisuel public s'explique. La PDG de France Télévisions et Michel Field, le directeur de l'information du groupe, s'en sont " pris plein la tronche ".

Mise à jour: David Pujadas a confirmé à ses équipes son départ du JT de France 2: "Cette décision n'est pas la mienne".

Le changement de présentateur du 20 heures devrait intervenir cet été.

France : pas d'état de grâce pour Macron et Philippe
Une ministre aux Affaires européennes, la centriste Marielle de Sarnez , a également été nommée. Les ministres candidats devront, du reste, démissionner de leur poste s'ils ne sont pas élus.

Delphine Ernotte s'est mise elle-même dans l'œil du cyclone avec ce timing absolument indéchiffrable et carrément désastreux.

Dans son entretien au Parisien, Mme Ernotte assure toutefois que d'autres journalistes vedettes de la chaîne, comme Laurent Delahousse ou Elise Lucet, seront bien là à la rentrée.

" Je ne pensais pas que l'information allait sortir aussi rapidement à l'extérieur", s'est-elle justifiée pour répondre au timing de l'annonce".

Morbihan. Femme tombée à l'eau : plusieurs blessures à l'arme blanche
Souffrant d'hypothermie, la victime prise en charge par les sapeurs-pompiers a été transportée au centre hospitalier de Vannes. Il a été placé en garde à vue par la gendarmerie de Vannes, et risque une mise en examen pour tentative d'homicide .

Et c'est une incarnation du service public puisqu'elle a fait de "C à vous " un rendez-vous plébiscité par les téléspectateurs. Le présentateur sera remplacé par Anne-Sophie Lapix, une "journaliste expérimentée, qui a déjà présenté des journaux de 20 Heures ainsi qu'une excellente émission politique sur Canal+", selon les mots de Delphine Ernotte. De mars à avril, on enregistrait 20,9 % contre 23,8 %, en moyenne les jours de semaine.

La rédaction a également été particulièrement indignée par la tribune de Michel Field parue dans Libération mercredi matin. Plusieurs défis sont à relever. Comment rendre visibles les invisibles?

Ce qu'il faut retenir des investitures de la République en marche — Législatives
Parmi les 428 candidats investis, on relève par ailleurs la présence de personnalités, issues, ou non, du monde de la politique. De là à en conclure à une forme de temporisation, il n'y a qu'un cas que d'aucun n'ont pas hésité à franchir.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL