Ce qu'il faut retenir des investitures de la République en marche — Législatives

Tristan Gaume
Mai 19, 2017

Le suspense n'est pas fini.

"Nous n'avons pas voulu nous précipiter sur quelques circonscriptions un peu sensibles ", a-t-il ajouté, en allusion notamment au cas épineux de Manuel Valls, qui souhaitait se présenter sous l'étiquette REM dans l'Essonne, où une candidate avait déjà été pressentie par le parti d'Emmanuel Macron.

"Jamais un mouvement politique français doté de 13 mois d'existence n'a porté l'audace d'investir pour devenir députés 52% de nos citoyens qui n'ont pas un CV de professionnel de la politique", a déclaré le secrétaire général du mouvement "La République en marche", Richard Ferrand. Il a aussi fait état d'une "parité réelle" avec 214 candidats femmes et 214 hommes. De là à en conclure à une forme de temporisation, il n'y a qu'un cas que d'aucun n'ont pas hésité à franchir. L'âge moyen est de 46 ans (le plus jeune a 24 ans).

En revanche, 148 circonscriptions restent en suspens. Une manière de laisser les électeurs trancher et de ne pas trop se mouiller.

"Un ministre ne pose pas de conditions" assure Castaner — Hulot au gouvernement
Autre dossier majeur: maintenir la France comme tête de file sur l'accord climatique mondial obtenu lors de la Cop21 de Paris. Enfin, quatre ministres viennent des rangs du Parti Socialiste. " C'est un gouvernement de droite , point".

Parmi les 428 candidats investis, on relève par ailleurs la présence de personnalités, issues, ou non, du monde de la politique.

Dans la 2e circonscription du Gard, La République en marche a investi la "torera" à cheval Marie Sara, 52 ans, ex-épouse du tennisman Henri Leconte, qui dirige les arène des Saintes-Maries-de-la-Mer (Bouches-du-Rhône), commune où elle réside, et de Mont-de-Marsan (Landes).

Parmi les 428 candidats dévoilés, certains noms sont connus: Gaspard Gantzer, le conseiller à la communication de François Hollande, le candidat à la primaire de la gauche François de Rugy ou encore les anciens magistrats spécialistes de la lutte anti-corruption Eric Halphen et Laurence Vichnievsky ainsi que le mathématicien Cédric Villani. Toutefois, le mouvement d'Emmanuel Macron ne présentera aucun candidat face à lui à Évry.

"J'appelle à se rassembler autour de ma candidature dès le 11 juin tous les réformistes, les progressistes, les républicains, les démocrates, celles et ceux qui à gauche et à droite savent ce que j'ai accompli dans ce territoire comme dans mes responsabilités gouvernementales et qui veulent la réussite du nouveau président de la République", a-t-il poursuivi.

Festival de Cannes: début de projection mouvementé pour le film Netflix
Et cette position énerve énormément de monde dans le microcosme du cinéma, à commencer par les exploitants de salle. Même si des applaudissements ont répliqué a un autre côté de la salle qui sifflait.

Une annonce qui a dû contrarier Jean Louis Destans, ancien président PS du Conseil général de l'Eure, qui, en mars dernier, avait décidé de soutenir le fondateur d'En Marche!, tournant ainsi le dos à Benoît Hamon, candidat socialiste en course aussi à la Présidentielle.

Les candidats qui ont été sélectionnés parmi plus de "19000 candidatures " seront officiellement présentés à la presse, samedi, lors d'un séminaire organisé au musée du Quai Branly à Paris.

"Les gens me connaissent, ils connaissent mes engagements ils savent que je soutiens le président de la République qui vient d'être élu, que je suis dans la majorité", a dit l'ancien Premier ministre.

Allemagne : un maître-chanteur menaçait les enfants de Schumacher
La police a facilement retrouvé le délinquant qui avait laissé ses coordonnées bancaires dans le mail en question. En Formule 4, de nombreux accidents se produisent." a envoyé cet homme par email à Corinna Schumacher.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL