Bientôt du sang humain fabriqué en laboratoire — Cellules souches

Olivia Lacan
Mai 19, 2017

"Pendant de nombreuses années, les gens ont découvert certaines parties de la recette, mais n'ont jamais été en mesure de le faire ", a déclaré Mick Bhatia de l'Université McMaster au Canada, qui n'a pas participé aux études. Mais jusqu'alors ils n'ont pas réussi à créer un "environnement" dans lequel les cellules souches peuvent s'auto-renouveler. Celles-ci sont capables de se régénérer elles-mêmes et peuvent se transformer en tout type de cellule (cellule de la peau, cellule du foie, par exemple).

On savait faire du sang à partir de, issues de la moelle osseuse. Aucun donateur ne serait requis.

Le film culte "Dark crystal" adapté sur petit écran par Netflix
Le teaser ci-dessous permet d'avoir un premier aperçu rapide de l'envers du décor. La date de diffusion n'a pour le moment pas été dévoilée.

L'étape franchie par ces travaux 'ouvre la possibilité de prendre des cellules de patients atteints de troubles sanguins génétiques, d'utiliser l'édition de gènes pour corriger leur défaut génétique et de créer des cellules sanguines fonctionnelles', a expliqué Ryohichi Sugimura, co-auteur d'une des deux études. Ces avancées pourraient demain offrir de nouvelles perspectives en termes de thérapie cellulaire (en traitant le patient avec ses propres cellules) mais également en produisant du sang pour les transfusions ou d'autres pathologies qui dépendent aujourd'hui de dons.

RECHERCHE Des chercheurs américains viennent de franchir une étape importante vers la production en laboratoire de cellules-souches sanguines... Les chercheurs ont découvert que cinq facteurs de transcription (RUNX1, ERG, LCOR, HOXA5 et HOXA9) étaient nécessaires pour forcer les cellules à être dans l'état correct nécessaire. "Ce travail est l'aboutissement de plus de 20 ans d'efforts ", ajoute-t-il.

Législatives: Wauquiez (LR) renonce pour rester président de région
Qu'il ne vienne pas nous parler du caractère sacré de la parole donnée car il aura tout de même hésité. Il a choisi de se consacrer à la présidence de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Quant à la seconde étude, elle est légèrement différente. Ils ont ensuite incité ces dernières à devenir des cellules souches sanguines (HSC).

Les chercheurs de Weill Cornell Medicine auraient un nouveau moyen de produire de manière illimité des cellules sanguines. Les cellules ont alors commencé à se transformer en cellules sanguines et à se multiplier. Comme l'équipe de Rafii a pu contourner le passage par le stade de cellule CSPi, il définit l'approche de son équipe comme étant un vol d'avion direct, tandis qu'à titre de comparaison, il voit la méthode employée par l'équipe de Daley comme étant un vol avec une escale, avant d'atteindre sa destination finale. En effet, pour le moment, les résultats efficaces n'ont été démontrés que chez des animaux. Deux études publiées dans Nature développent des méthodes prometteuses., dirigée par le biologiste George Daley, propose de fabriquer des cellules sanguines humaines, en un peu plus de trois mois, en "copiant le développement embryonnaire".

France: gouvernement d'ouverture pour débuter l'ère Macron
Chacun 'a des parcours différents, des opinions différentes, des analyses qui peuvent être différentes. Pour autant, a poursuivi le chef de l'État, "la cohérence ne veut pas dire uniformité".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL