ZeniMax charge désormais le Gear VR de Samsung

Felicite Anouilh
Mai 18, 2017

Et la sanction est lourde puisque la firme de Zuckerberg a écopé de 500 millions de dollars de dommages et intérêts. Elle s'est notamment fait remarquer pour avoir porté plainte et gagné son procès contre Facebook, société mère d'Oculus VR, pour l'utilisation abusive de certaines de ses technologies qui ont été mises à profit par son ancien employé John Carmack suite à son passage chez Oculus pour la conception du casque de réalité virtuelle Rift.

Forte de cette première victoire, la société ZeniMax ne s'arrête pas en si bon chemin et attaque désormais Samsung et son casque de réalité virtuelle pour smartphones Gear VR. En effet, sur l'une des tranches du Gear VR est affiché le logo "Powered By Oculus", la filiale de Facebook ayant activement participé au développement du casque en partenariat avec le fabricant sud-coréen.

Ligue 1: Monaco, le point final de l'épopée
C'est donc face à ces mêmes Stéphanois que les joueurs de Leonardo Jardim devraient pouvoir célébrer le titre. Seuls le RC Paris (118 buts) et Reims (109) ont fait mieux, tous les deux en 1959-1960.

Selon les accusations de ZeniMax, John Carmack et Matt Hooper, qui ont rejoint Oculus VR en 2013, ont discrètement formulé leur plan d'attaque concernant l'introduction de la réalité virtuelle sur le marché mobile en l'espace d'une nuit dans les locaux d'id Software, en juillet 2013.

Si ce dernier n'est pas aussi évolué que l'Oculus Rift et exploite les composants d'un smartphone pour générer des univers virtuels, il est le fruit d'une collaboration entre Samsung et Oculus et exploite une partie des technologies incriminées.

Législatives : Manuel Valls "a priori" épargné par La République En Marche!
Première surprise, alors que l'on attendait une liste complète, ce sont seulement 428 noms qui ont été dévoilés . Sur les 577 noms qui devaient être publiés ce jeudi, on n'en aura finalement que 428.

ZeniMax soutient que Samsung aurait dû connaître le procès de la société contre Oculus, mais la poursuite déclare que Samsung " a continué à développer le Gear VR avec une connaissance approfondie des allégations de ZeniMax et sans obtenir le droit ou la permission de ZeniMax d'utiliser l'un de ses droits d'auteur ou d'autres informations confidentielles ".

Reste maintenant à voir si la justice finira par donner raison à Zenimax dans cette affaire également.

Oise. Un maire interdit à ses administrés de mourir chez eux
Avec ce texte, il veut attirer l'attention sur la pénurie de médecins dont souffrent les habitants de sa commune. Le maire a affirmé que l'arrêté n'a pas été transmis au préfet qui l'aurait de toute façon jugé " illégal ".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL