Thomas Pesquet joue du saxophone en apesanteur dans l'ISS

Felicite Anouilh
Mai 18, 2017

Sa mission originale ne prévoyait qu'une seule sortie extravéhiculaire, mais la démonstration de ses talents durant cette dernière lui aura permis d'être assigné à deux autres missions de ce type. La cérémonie a eu lieu, le 17 mai 2017, à l'Aéro-club de France, en présence de nombreuses personnalités de l'aéronautique et de l'espace, mais en l'absence du récipiendaire, toujours en orbite autour de la Terre, contraint de prolonger de quelques jours son séjour à bord de l'ISS. Mais d'ici là, et jusqu'au 2 juin donc, Thomas Pesquet va profiter de son bonus de temps pour réaliser de nouvelles expériences et on espère de nouvelles et superbes photos de notre planète Terre. Selon Aeronews, cette modification a été effectuée par l'Agence Spatiale Européenne (ESA) dans le but d'optimiser l'utilisation de l'ISS. Les trois prochains arrivants sont programmés pour le 28 juillet prochain, et la dernière expédition n'a acheminé que 2 scientifiques dans la station sur les 3 habituellement envoyés.

Edouard Philippe, un "homme de droite" à Matignon
Selon lui, Emmanuel Macron "a très tôt compris qu'il fallait qu'il poursuive le mouvement audacieux qu'il avait engagé". Piliers de la campagne venus du PS, Richard Ferrand , Christophe Castaner semblent incontournables.

Le départ de l'équipe en place depuis plusieurs mois aurait laissé l'ISS aux commandes de seulement trois occupants, avec une baisse d'activité à la clé pendant près de 10 semaines.

Cambadélis annonce une procédure d'expulsion du Parti socialiste pour Manuel Valls
Macron, a affirmé le premier secrétaire, interrogé sur une possible exclusion de l'ancien Premier ministre. La République en marche doit annoncer jeudi 11 mai la liste des candidats retenus.

La mission de Thomas Pesquet à bord de la Station spatiale internationale touche à sa fin.

Composition du nouveau gouvernement Macron: l'annonce reportée
Eric Ciotti a comparé cet "appel" à une "gifle" pour les candidats investis par Les Républicains aux législatives. Mais "le risque, c'est que ce soit un trophée".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL