Paris - Législatives: les investitures de la République en marche en chiffres

Felicite Anouilh
Mai 11, 2017

Parmi elles, 71% de dossiers masculins et 29% de dossiers féminins.

428 investitures. 428 candidats ont été investis en respectant la parité réelle: 214 hommes, 214 femmes. Richard Ferrand a précisé que 93% des candidats REM à ce jour investis avaient actuellement une activité professionnelle et que leur âge moyen était de 46 ans. Parmi les candidats, 2% sont en recherche d'emploi, 4% sont retraités et 1% étudiants, selon le parti. Si 95% des candidats ne sont pas des députés sortants et si beaucoup d'élus PS ont été retoqués, une vingtaine de députés sortants ont été investis.

Un compromis pour Valls. Mais le parti d'Emmanuel Macron ne lui opposera pas de candidat, au motif "qu'on ne claque pas la porte au nez à un ancien Premier ministre".

François Bayrou mécontent après les investitures d'En Marche!
Au moins trois se sont glissées dans la liste: Mourad Boudjellal, président du Rugby club toulonnais, n'a pas été investi contrairement à ce qui a été annoncé.

L'ancien Premier ministre Manuel Valls, qui avait souhaité être investi par le parti d'Emmanuel Macron dans sa circonscription de l'Essonne, ne le sera pas, a par ailleurs annoncé M. Ferrand. A huit jours de la fin du dépôt légal des candidatures (le 19 mai), 149 circonscriptions restent vacantes.

"Nous avons le sentiment que nous allons avoir un nombre croissant de personnalités candidates et candidats qui vont souhaiter rejoindre La République en marche, donc nous leur laissons le temps jusqu'à mercredi prochain de prendre cette position", a dit Richard Ferrand. En clair, laisser une porte ouverte aux parlementaires PS et LR jugés compatibles.

REM ne présente ainsi personne pour l'instant dans les circonscriptions de personnalités du parti Les Républicains (LR) comme Edouard Philippe, dont le nom circule pour le poste de Premier ministre, Nathalie Kosciusko-Morizet, Thierry Solère, Benoist Apparu, Gilles Boyer ou Arnaud Robinet.

Tour d'Italie: Polanc vainqueur sur l'Etna, Jungels en rose
Le Colombien Fernando Gaviria (Quick-Step Floors) a cédé son maillot rose à son équipier luxembourgeois Bob Jungels . Personne n'a voulu se découvrir. "C'était un peu le jeu du chat et de la souris", a commenté Thomas.

21 candidats en Bretagne.

Tous remplissent les "critères de renouvellement voulus par Emmanuel Macron: la parité réelle, la probité, le pluralisme politique et la cohérence", a affirmé le secrétaire général du mouvement. Parmi eux, 14 hommes et 7 femmes. "Ça a été un peu une surprise, j'ai hésité pendant quelques heures, c'est un engagement sérieux, un changement de vie", a ajouté l'éleveuse de toros qui s'engage en politique pour "la première fois" à l'âge de 52 ans.

Hockey sur glace: la Suisse se reprend, l'Allemagne l'arrache
Durant le temps règlementaire, ce sont Yohann Auvitu, Stéphane Da Costa et Anthony Rech qui ont inscrit les buts français. Elle a pris la deuxième place du Mondial en 2014 et 2016 et a été deux fois titrée en 1995 et 2011.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL