La Toile a été intraitable avec Marine Le Pen

Dominique Dufresne
Mai 8, 2017

Emmanuel Macron avait été interpellé à son arrivée à Albi par une cinquantaine de syndicalistes sur une loi controversée libéralisant le Code du travail, qu'il s'est refusé à abroger en cas de victoire.

"Mensonges", "n'importe-quoi!", "vous ne connaissez pas vos dossiers!", a répété M. Macron, regardant constamment sa rivale quand celle-ci se plongeait dans ses fiches.

La cheffe frontiste a accusé Macron de "complaisance" avec le fondamentalisme islamiste. En effet, d'après le nouveau sondage Elabe pour BFMTV et L'Express, réalisé intégralement après cet échange télévisé ayant eu lieu ce mercredi soir, Emmanuel Macron gagne trois points dans le baromètre et est donné gagnant du second tour de la présidentielle par 62% à 38% en faveur de Marine Le Pen.

Vers la fin du débat, alors que les deux concurrents s'écharpent, un plan sur la présentatrice de l'émission interpelle.

Macron est le prochain président de la République française — France
Le comportement de Marine le Pen pendant le débat d'entre-deux-tours a inquiété une majorité d'électeurs (56% d'entre eux). Emmanuel Macron est élu président de la République, dimanche 7 mai, avec 65,8% des voix, devant Marine Le Pen.

Deux jours plus tard, elle se rendait sur le parking de l'usine Whirlpool d'Amiens pour un coup de com' préalablement préparé, avec la volonté de se présenter comme la candidate des ouvriers et du peuple. "Ni Les Républicains, ni le PS ne sont dans la majorité présidentielle", a-t-il dit, avant de prévenir Manuel Valls qu'il affronterait un candidat d'En Marche! dans sa circonscription aux législatives s'il se présentait sous l'étiquette PS.

Surfant sur les passions et la colère, Marine Le Pen avait choisi une stratégie risque tout: faire sortir de ses gonds son adversaire, le faire " dégoupiller " sous la pluie de coups qu'elle lui a d'emblée infligée.

"Ne pas débattre même avec son ennemie est une erreur", a considéré mardi le fondateur d'En Marche! au sujet de la fille de M. Le Pen. Et s'il est encore délicat de parler d'un " effet débat " sur les courbes d'intentions de vote, il semble clair qu'Emmanuel Macron aborde le scrutin du second tour de ce dimanche en position de grand favori.

"Interrogés sur l'euro, Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont accusés de jouer avec " les peurs " des Français".

A 20H00, joie et drapeaux français chez Macron, huées chez Le Pen
Nombre de membres du gouvernement ont quitté immédiatement l'Elysée pour commenter les résultats sur les plateaux de télévision.

Christophe Masse candidat à l'investiture d'En Marche pour les prochaines législatives ironise de son côté sur la faiblesse de Marine Le Pen sur le fond.

Certaines répliques sont devenues mythiques, de Valéry Giscard d'Estaing assénant en 1974 à François Mitterrand qu'il n'a "pas le monopole du coeur" jusqu'à François Hollande filant l'anaphore en 2012 -"Moi, président."- face à Nicolas Sarkozy.

S'il faut également retenir quelque chose de ce débat, c'est l'apparent amateurisme de Marine Le Pen. Le lendemain de l'attentat sur les Champs-Elysées vous avez dit: je ne vais pas inventer un programme dans la nuit contre le terrorisme.

Pour François Hollande, ce débat "pénible à suivre" a été "utile" en révélant le projet "non seulement incohérent mais dangereux" de Marine Le Pen. Vous êtes dans l'invective.

Présidentielle: Bayrou salue un " résultat magnifique et incroyablement significatif "
Plusieurs figures à droite (Christian Estrosi) ou à gauche ( Manuel Valls ) ont également signalé leur disponibilité. De surprise en surprise, cette campagne présidentielle n'a ressemblé à aucune autre.

Dans une ultime passe d'armes au moment de conclure, Emmanuel Macron a dénoncé le programme de Marine Le Pen comme " un projet qui vise à vivre de la peur et dans les mensonges". Alors que le débat s'orientait sur les affaires et qu'Emmanuel Macron évoquait le patrimoine de son adversaire, la candidate du Front national lui a lancé: "J'espère qu'on n'apprendra pas que vous avez un compte offshore aux Bahamas". Emmanuel Macron a alors rétorqué: " Je ne connais pas les dirigeants de l'UOIF, je ne les ai jamais rencontrés, je n'ai pas de relations avec eux ".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL