France : Macron est le prochain président de la République française

Dominique Dufresne
Mai 8, 2017

À l'issue du second tour de la présidentielle, Vire Normandie place Emmanuel Macron en tête. Selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et le journal Le Monde, le fondateur d'En Marche! est crédité de 65,5% contre 35,5% à Marine Le Pen. Deux semaines plus tard, au second tour, le candidat du mouvement En Marche! prend la tête du suffrage avec 65,1 %. Mais certaines communes ont maintenu le vote FN jusqu'au bout. Il s'agit d'Emmanuel Macron, le candidat du Mouvement En Marche. Emmanuel Macron sera "le président dont la légitimité sortie des urnes sera, probablement, la plus rapidement remise en cause". "Et elle envoie les signaux aux électeurs de François Fillon et de Jean-Luc Mélenchon pour élargir sa base", relève Thomas Vitiello du Cevipof. "En route vers les législatives avec notre candidat Hervé Hoff et moi-même suppléant" a commenté dans la soirée de dimanche le maire FN Fabien Engelmann sur les réseaux sociaux. La candidate du Front national recueille 34,2% des voix, selon l'Ipsos. Les Français ont choisi un nouveau président de la République et ont voté pour la continuité.

Emmanuel Macron entrera en fonction dimanche prochain après une cérémonie d'investiture organisée à l'Elysée. Dans une ville située non loin de la vallée de la Fensh, Marine Le Pen a réalisé 60,98% à Moyeuvre-Petite.

Les affaires devraient plonger Marine Le Pen dans une actualité moins plaisante... Néanmoins, on y relève des taux d'abstention et de votes blancs et nuls légèrement supérieurs à la moyenne.

Macron est le prochain président de la République française — France
Le comportement de Marine le Pen pendant le débat d'entre-deux-tours a inquiété une majorité d'électeurs (56% d'entre eux). Emmanuel Macron est élu président de la République, dimanche 7 mai, avec 65,8% des voix, devant Marine Le Pen.

Surtout, l'abstention (entre 25 et 27% selon les premières estimations), atteint le niveau le plus élevé depuis 1969.

"Le Front national, qui s'est engagé dans une stratégie d'alliance, doit lui aussi profondément se renouveler, afin d'être à la hauteur de cette opportunité historique et des attentes des Français", a annoncé Marine Le Pen, qui s'est présentée comme la chef de file de "la première force d'opposition au projet du nouveau président" après un "résultat historique et massif". Macron est loin d'être mal accompagné pour sa mission.

Vendredi soir, à quelques heures de la clôture officielle de la campagne électorale, Emmanuel Macron a accepté l'invitation de la rédaction de Médiapart. C'est même le cas de 12% de ses électeurs du premier tour. L'abstention et le vote blanc enregistrent par ailleurs des scores historiques. A Saint-Dié-des-Vosges, Macron est devant à 63,1% devant Le Pen à 36,9%.

Une présidentielle marquée par une abstention en forte hausse — Second tour
Rien de tel évidemment en 2017, où les programmes d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen étaient radicalement différents. Au Pérou, l'élection est annulé si les votes blancs et nuls représentent les deux tiers des suffrages valides.

Au soir du 23 avril, alors que le FN s'est qualifié pour le 2e tour, le futur président fête son succès à la Rotonde, une brasserie de la rive gauche parisienne.

Truttemer-le-Petit: 67,31% pour Emmanuel Macron; 32,69% pour Marine Le Pen.

Après une abstention et un vote blanc record, Macron attendu au tournant
Selon Ifop-Fiducial pour Cnews, Sud Radio et Paris Match, Emmanuel Macron obtient 65,5% et Marine Le Pen, 34,5%. Selon plusieurs estimations, leur nombre marquerait un nouveau record sour la Ve République, autour de 9 %.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL