Lien tumeur/portable: un tribunal italien donne raison à un malade

Olivia Lacan
Avril 23, 2017

La justice italienne a choisi d'indemniser un employé après avoir reconnu qu'il a probablement développé une tumeur cérébrale en utilisant trop son téléphone portable professionnel.

Le tribunal d'Ivrea, une ville dans le nord de l'Italie, a conclu d'un jugement historique le 11 avril dernier, celui-ci a été rendu public jeudi 20.

Attentat des Champs-Elysées : le tueur avait déjà visé des policiers
Karim Cheurfi sort de sa voiture, fait le tour par-devant et tire sur le conducteur du car à deux reprises avec une Kalachnikov. En décembre 2016, Karim C . a affirmé à un proche vouloir " tuer des policiers en représailles de ce qui se passait en Syrie ".

Leur client avait commencé à ressentir les symptômes de sa maladie en 2010 sous la forme d'une sensation permanente d'oreille bouchée avant que ne soit diagnostiqué un neurinome auriculaire.

Et la justice d'avoir finalement admis, il y a maintenant quelques heures, le lien entre une utilisation excessive du téléphone portable (entre trois et quatre heures par jour quinze ans durant pour le plaignant) et une tumeur. Aujourd'hui, il est sourd du côté droit.

Le Pen: Les ultimes sondages confirment la finale Macron
Des scores nettement plus élevés que celui d'Emmanuel Macron (73%), ou encore de Jean-Luc Mélenchon (70%). Ce vendredi matin, il a jugé sordide la surenchère politique autour de l'attaque.

Ce "jugement reconnaît le lien de causalité entre un usage inapproprié du téléphone portable et une tumeur au cerveau, ont affirmé les avocats du plaignant, repris par l'AFP". Le tribunal italien a condamné l'Institut national d'assurance contre les accidents du travail (Inail) à verser une indemnité à vie de 500 euros par mois à cet employé. S'il s'agit bien d'une tumeur de l'oreille, il ne risque pas de mourir puisque c'est une tumeur bénigne mais qui a nécessité une intervention et l'ablation du nerf acoustique droit. "Désormais nous pensons qu'il est nécessaire de réfléchir sur ce problème et de prendre des mesures adaptées".

Tout en alertant depuis 2011 sur le danger d'ondes du téléphone portable "peut-être cancérigènes", l'OMS (Organisation mondiale de la Santé) est dans le même temps demandeuse d'études approfondies sur le sujet. A ce jour les travaux disponibles ne permettent pas d'établir un lien de cause à effet certain entre l'usage du téléphone et l'apparition de tumeurs.

Erdogan se moque de l'avis de l'Union européenne
En dépit des critiques, le parti au pouvoir (AKP) a d'ores et déjà annoncé qu'il proposerait fin avril à M. Paris a mis en garde lundi contre le rétablissement de la peine capitale, régulièrement évoqué par M.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL