L'assaillant des Champs-Elysées visé par une enquête antiterroriste

Olivia Lacan
Avril 22, 2017

Un Coran a également été retrouvé dans le véhicule où se trouvait Karim Cheurfi, un Français de 39 ans, lorsqu'il a pris pour cible les policiers, ont indiqué des sources proches de l'enquête. Deux jours plus tard, il avait tenté de tuer un autre policier, après avoir saisi son arme durant sa garde à vue. En février dernier, une enquête avait été ouverte sur lui au pôle antiterroriste après qu'il ait proféré des menaces de morts contre les forces de l'ordre. Il s'agit d'un autre homme, Karim Cheurfi, né en 1977 à Livry-Gargan, en Seine-Saint-Denis. A l'époque, il avait tiré sur un élève policier et son frère après une course-poursuite alors qu'il conduisait une voiture volée. Pendant sa garde à vue, il avait de nouveau blessé un policier. Trois proches de l'assaillant ont été placés en garde à vue.

Il avait été condamné en première instance pour trois tentatives d'homicide volontaire à 20 ans de prison, une peine ramenée à 15 ans en appel en 2005. Soupçonné d'avoir voulu tuer des policiers, il avait été arrêté le 23 février et été remis en liberté le lendemain par la justice. Mais il avait été relâché, faute de preuves suffisantes.

Selon un porte-parole du parquet fédéral belge, interrogé vendredi par l'AFP, "tout ce que qu'on peut dire, c'est qu'à l'heure actuelle, à 09h15 ce matin, il n'y a pas de lien entre cet événement (la fusillade à Paris, ndlr) et la Belgique", même si "l'enquête se poursuit activement en étroite collaboration avec les enquêteurs français". Ils se trouvaient dans les habitations perquisitionnées dans la nuit de jeudi à vendredi à Chelles (Seine-et-Marne).

José Mourinho: "Nous n'avons pas complètement dominé"
Depuis l'arrivée de José Mourinho à la tête de l'équipe de Premier League, Anthony Martial n'est plus titulaire à son poste. Si je connais bien mieux mes joueurs désormais, l'inverse devrait également être vrai.

Une perquisition a été menée jeudi soir dans ce département au domicile de l'assaillant, titulaire de la carte grise du véhicule utilisé pour l'attaque.

Les derniers sondages publiés vendredi mais réalisés en partie avant l'attentat, donnent une très légère avance à Emmanuel Macron (23 à 24,5%), devant Marine Le Pen (22 à 23%), François Fillon (19 à 21%) et Jean-Luc Mélenchon (18 à 19,5%). "L'auteur de l'attaque des Champs-Elysées dans le centre de Paris est Abu Yussef le Belge, et c'est un des combattants de l'Etat islamique", a écrit Amaq, l'agence de propagande de Daech (l'acronyme de l'Etat Islamique en arabe). L'attentat a été revendiqué dans un communiqué par l'organisation jihadiste Etat Islamique (EI).

L'homme a semblé avoir agi seul et des investigations sont en cours pour établir "s'il a bénéficié ou pas de complicités", a indiqué le procureur de la République à Paris, François Molins.

Le Pen cible le "terrorisme islamiste et le laxisme pénal"
C'est le fondamentalisme islamiste qui est l'idéologie qui arme ces terroristes ", a réaffirmé la candidate du FN. Chacun comprendra que nous ne pouvons pas la perdre.

"Il nous revient d'être pleinement lucides sur la portée de cet acte, la volonté des terroristes est de déstabiliser le pays, de l'atteindre dans ce qu'il a de plus fondamental au moment où les Français s'apprêtent à décider de leur avenir", a-t-il dit dans une déclaration à son QG à Paris, à deux jours du premier tour.

En dépit des messages diffusés sur Twitter par la préfecture de police, qui mentionnait une intervention en cours, l'application gouvernementale n'a fait état d'aucun incident.

François Hollande s'est rendu au chevet du policier le plus sérieusement atteint, après avoir présidé un Conseil de défense vendredi.

Fed Cup: la France tente de sauver sa peau face à l'Espagne
Les Nordistes Kristina Mladenovic et Pauline Parmentier seront en première ligne ce week-end. Dès 14h, samedi, Kristina Mladenovic ouvrira le bal face à Silvia Soler Espinosa .

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL