Turquie : l'opposition réclame l'annulation du référendum

Dominique Dufresne
Avril 21, 2017

Les pleins pouvoirs. La victoire étriquée du "oui" au référendum conférant davantage de pouvoirs au président turc va permettre à Recep Tayyip Erdogan d'instaurer un pouvoir présidentiel taillé sur mesure en Turquie. Cela peut signifier que le président n'a pas complétement confiance dans l'état d'esprit du pays et qu'il craint que la situation ne se tende particulièrement à cause des résultats, parce que finalement, aujourd'hui, il n'y a plus d'opposition légale possible en Turquie. Poutine et Erdogan avaient souligné la nécessité de normaliser les relations turco-russes, mises à mal depuis que les Turcs ont abattu un avion Russe au-dessus de la Syrie en 2015.

Lors des célébrations, l'exécutif turc a envisagé aussi de proposer un référendum pour trancher la question de la poursuite ou non des négociations d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne.

"La rhétorique de celui que ses partisans appellent le " Reis " est d'autant plus dure qu'il est affaibli par les résultats, avec tout juste 51,4 % des voix. " Un oui étriqué et contesté est pour lui le pire des scénario ", relève un diplomate européen dans la capitale turque.

Présidentielle 2017 : Macron et Le Pen progressent et consolident leur avance
Après une baisse continue depuis un moi, la candidate du Front national semble réussir à enrayer cette dynamique négative. Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan est crédité de 3,5% (+0,5) et Philippe Poutou reste stable avec 1,5%.

Une mission commune d'observateurs de l'OSCE et du Conseil de l'Europe estime que la campagne référendaire turque s'est déroulée dans des conditions inéquitables. "Ils nous font attendre à la porte de l'Union européenne depuis cinquante-quatre ans, n'est-ce pas?"

A Istanbul, au moins 2 000 personnes sont descendues dans les rues, dimanche soir, pour contester le résultat du référendum, scandant "côte à côte contre le fascisme" [Le Monde].

M. Erdogan a ajouté que la Turquie et les États-Unis étaient des partenaires stratégiques et des alliés de l'Otan, ce qui les incite à renforcer leur coopération.

Les démélés fiscaux de l'éphémère secrétaire d'Etat Thomas Thévenoud au tribunal
Et ce, pour un montant total de 70 500 euros , auquel sont venus s'ajouter 20 500 euros de pénalités de retard. Thomas Thévenoud avait alors adopté une ligne de défense particulière, évoquant une " phobie administrative ".

Faisant fi des contestations de l'opposition, le parti au pouvoir (AKP) a d'ores et déjà annoncé qu'il proposerait fin avril à M. Erdogan de retrouver sa place dans ses rangs, appliquant ainsi le premier point d'une réforme -il ne pouvait jusqu'alors pas rejoindre un parti- dont la plupart des volets entreront en vigueur après les élections présidentielle et législatives de 2019.

A la surprise de beaucoup, la révision constitutionnelle a obtenu également un fort soutien de la part des Turcs vivant dans certains pays d'Europe occidentale. C'est de cette manière qu'il gouverne depuis le début, en ayant recours à des votations très régulières afin de retremper sa légitimité. "Des modifications tardives dans la procédure de comptage des voix ont supprimé un important garde-fou", a déclaré Cezar Florin Preda, le chef de la délégation de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), sans qualifier cette décision de fraude.

Incidents OL-Besiktas : deux stadiers gravement touchés lors de la rencontre
Un millier d'agents, parmi lesquels des turcophones, étaient également prévus pour assurer la sécurité autour de la rencontre. Parallèlement, des bagarres ont opposé des fans des deux équipes dans les tribunes.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL