Macron et Le Pen distancent Fillon et Mélenchon — Sondage présidentielle

Dominique Dufresne
Avril 21, 2017

Quatre jours avant l'élection présidentielle, BVA et Salesforce publient en partenariat avec la presse régionale et Orange leur 18e sondage d'intentions de vote pour les scrutins des 23 avril et 7 mai. Au total, avec désormais 19 % des intentions de vote, il ne s'est pas contenté de distancer définitivement le candidat socialiste, Benoît Hamon; il fait jeu égal avec François Fillon et peut se qualifier pour le second tour si cette dynamique se poursuit durant la dernière semaine.

Macron est désormais devant Le Pen au premier tour et la devance de 30 points au second tour. Elle est alimentée par deux canaux.

Les électeurs se mobilisent de plus en plus, puisque l'indice de participation est évalué à 72% du corps électoral, progressant de quatre point en une semaine.

Dans les configurations testées pour le second tour, Emmanuel Macron s'imposerait face à Marine Le Pen (avec 65% des suffrages), face à François Fillon (67%) et Jean-Luc Mélenchon (60%). En quelques jours, le candidat socialiste gagne un point dans les intentions de vote. Il est depuis perçu comme le moins honnête des candidats, le moins sympathique et celui qui comprend le moins les problèmes des gens.

Syrie : l'attentat près d'Alep a finalement fait au moins 112 morts
Quelques heures après l'attaque, les convois de personnes évacuées avaient repris la route pour rejoindre leur destination finale. Il n'était pas clair si l'opération d'évacuation qui concerne d'autres milliers de personnes se poursuivrait dans l'immédiat.

OpinionWay précise que, pour établir les intentions de vote de premier tour, l'échantillon utile est de 1.500 personnes environ, soit une marge d'erreur de 1,1 à 2,2 point au plus. De fait, son image est, sur plusieurs points, meilleure que celle des autres candidats: en particulier, 39 % des sondés jugent qu'il veut vraiment changer les choses et 30 % qu'il comprend bien les problèmes des " gens comme [eux] ".

Emmanuel Macron et Marine Le Pen restent au coude à coude et sont respectivement crédités de 24% et 23% des intentions de vote.

L'écart entre Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon est l'un des plus grands au premier, mais avec un hypothétique deuxième tour il devient le plus serré.

On observe une vraie remobilisation de la base électorale FN: 89% des sympathisants FN se déclarent certains d'aller voter dimanche prochain, c'est 9 points de plus que la semaine dernière.

Sondage: deuxième tour difficile pour l'extrême droite face à l'extrême gauche
Mélenchon doit créer l'événement mardi avec un meeting à Dijon répliqué par hologramme dans six autres villes. Jean-Luc Mélenchon, le candidat de La France insoumise, troisième, obtiendrait 19,5% des voix.

Ce ne devrait pas être suffisant pour lui assurer un accès au second tour mais Benoît Hamon doit retrouver un peu de baume au cœur.

De son côté Benoît Hamon semble avoir stoppé sa chute enclenchée depuis le mois de février.

Lire la suite sur LeParisien.frPrésidentielle: le dernier baroud d'honneur de HamonPrésidentielle: le dernier baroud d'honneur de HamonEmmanuel Macron "passe" 6 millions de coups de téléphone pour démarcher des électeursPrésidentielle: Juppé affirme "se retrouver dans l'essentiel du projet de Fillon " INTERACTIF.

Le candidat du mouvement En Marche!

Bastia-Lyon: Le groupe Bastia 1905 se met en sommeil
Depuis plusieurs mois, des supporters du SCB, Bastia 1905 en tête, réclament la démission de l'équipe dirigeante. Le club va aussi passer devant la commission de discipline de la LFP.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL