Macron en tête suivi par Le Pen, Mélenchon talonne Fillon

Dominique Dufresne
Avril 21, 2017

Dans un nouveau sondage Harris Interactive pour France Télévisions publié ce jeudi, Emmanuel Macron est donné vainqueur au premier tour devant Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et François Fillon. A la fin, les candidats à la présidentielle se retrouveront tous ensemble, vers 22h45, pour une conclusion de 2 minutes 30 chacun. Le premier scrutin présidentiel de la Ve République organisé sous l'état d'urgence se déroulait déjà sous haute surveillance, en raison de la menace terroriste. L'institut précise que la marge d'erreur est de 2,5 points pour des intentions de vote autour de 20%. "Toute voix de la droite républicaine qui se porte sur le FN ou sur Nicolas Dupont-Aignan augmente le risque d'une élection de M. Macron", affirme le candidat de la droite à la présidentielle, interrogé sur son message aux électeurs de droite tentés par un vote en faveur de la candidate FN. François Fillon culmine à 22,09% quand Marine Le Pen pointe à 21,75%. Il est donc en situation, à 0,5% près, de passer devant Fillon et peut ravir, s'il gagne 1,5 point, une place au duo de tête.

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Suivent Philippe Poutou (1,5%, -0,5 point), Jean Lassale (1%, +0,5 point), François Asselineau (1%, +0,5 point), Nathalie Arthaud (stable à 0,5 point) et Jacques Cheminade, sous la barre des 0,5% d'intentions de vote.

François Fillon a prévu une "randonnée" à Chamonix, un rassemblement avec une trentaine d'élus qu'il souhaite "sportif et convivial".

Obama s'est entretenu au téléphone avec Macron pour évoquer la présidentielle
Le porte-parole d'Obama a toutefois tenu à préciser que cet appel n'équivalait pas à un soutien au candidat centriste. D'après la chaîne américaine CNN , il s'agit en effet d'une vidéo de 60 minutes sous-titrée.

Le tribun de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon a lui aussi pris soin de rassurer l'opinion publique sur ce point, alors que son programme prévoit de renégocier les traités européens avec Bruxelles et d'en sortir après référendum si les discussions échouent.

Pas de visite sur le terrain non plus pour Marine Le Pen, qui a décidé après la fusillade de faire une déclaration vendredi à 10H00 à son siège de campagne. Attrape-tout, Macron incarne à la fois la continuité du quinquennat de Hollande, ce qui ne le favorise pas, mais aussi le désir profond de renouvellement de la classe politique exprimé par les Français, puisque son mouvement est essentiellement composé de personnalités de la société civile qui formeront d'ailleurs la moitié des candidats d'En Marche! aux législatives.

Quant à Marine Le Pen, elle avait largement évoqué le sujet du terrorisme islamiste dans son intervention initiale, avant même d'avoir eu connaissance de l'attentat.

Poutine félicite Erdogan pour sa victoire — Référendum en Turquie
Erdogan, qui a échappé à une tentative de putsch le 15 juillet, pourrait en théorie rester à la tête de l'Etat jusqu'en 2029. L'état d'urgence a été prolongé de trois mois en Turquie au lendemain de la victoire du "oui".

"Je serai au second tour", proclame M. Fillon qui s'est efforcé toute la semaine de montrer l'unité d'une droite qui a frôlé l'implosion. Tous seront finalement présents.

Le candidat socialiste Benoît Hamon est quant à lui crédité de 7,5% des intentions de vote, un niveau stable. Benoît Hamon a appelé à se montrer "implacable face à ces forces-là".

Jean-Luc Mélenchon apparaît en retrait chez les ouvriers (revenus pour certains vers la candidate du Front national) et pourrait pâtir d'une mobilisation moindre de sa base électorale traditionnelle.

Djokovic-Goffin, ça promet à Monte-Carlo
Ce titre au Qatar, avec une victoire au panache en finale contre le Britannique Andy Murray, qui lui avait chipé sa place de numéro 1, semblait avoir relancé la machine.

Tandis que François Fillon peut s'enorgueillir du soutien d'Alain Delon, Emmanuel Macron a, lui, reçu un coup de téléphone de l'ex-président américain Barack Obama.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL