Assad met en cause les Etats-Unis

Dominique Dufresne
Avril 21, 2017

Pour justifier ses accusations, Bachar al-Assad affirme ne plus posséder d'armes chimiques: "Il y a plusieurs années, en 2013, nous avons renoncé à tout notre arsenal (.) Et même si nous possédions de telles armes, nous ne les aurions jamais utilisées".

"Mais Rex a dit qu'il était nouveau et préférait ne pas replonger dans l'Histoire mais plutôt s'occuper des problèmes d'aujourd'hui", a déclaré le ministre russe.

Le secrétaire d'État a concédé que les États-Unis et la Russie ont des différences "importantes" qui nuisent à leur collaboration, mais il a dit espérer que son déplacement puisse contribuer à un rapprochement.

Vladimir Poutine a estimé mercredi que les relations entre la Russie et les Etats-Unis s'étaient détériorées depuis l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche. Dans un entretien à l'AFP, réalisé mercredi 12 avril, à Damas (Syrie), le président Bachar Al-Assad a affirmé que l'attaque chimique présumée sur cette ville rebelle était totalement fabriquée.

"Echec d'un tir de missile par la Corée du Nord" — (LEAD) JCS
Un représentant de la Maison Blanche a précisé de son côté que le président Donald Trump " avait été informé " de ce tir raté.

Les Etats-Unis ont assuré, ce jeudi, être en possession d'enregistrements qui permettraient selon eux de prouver l'implication du régime de Bachar al-Assad dans cette attaque chimique, qui a fait 87 morts, rapporte CNN, qui cite un haut responsable américain.

Les tests britanniques réalisés sur des échantillon du site de l'attaque chimique présumée ont conclu à l'usage de gaz sarin ou d'un agent neurotoxique similaire, a annoncé mercredi l'ambassadeur du Royaume-Uni à l'ONU.

"Notre puissance de feu, notre capacité à attaquer les terroristes n'a pas été affectée".

"Est-ce une alliance à long terme qui sert les intérêts russes, ou la Russie ne préférerait-elle pas se réaligner sur les Etats-Unis et les autres pays occidentaux et du Moyen Orient qui cherchent à résoudre la crise syrienne?", a lancé M. Tillerson.

Dernier round télévisé avant le très ouvert match à quatre
Le candidat socialiste met ainsi fin à une baisse quasi continue dans les intentions de vote depuis le moins de février. Il est encore trop tôt pour affirmer que c'est sa stratégie de "retour aux sources" de fin de campagne qui paye.

La visite du secrétaire d'Etat précédait une rencontre tripartite entre Lavrov et les chefs de la diplomatie syrien, Walid Mouallem et iranien, Mohammad Javad Zarif, prévue à la fin de la semaine à Moscou.

"Comment est-ce possible que leurs forces (russes, NDLR) se trouvaient dans la même base que les forces syriennes qui ont préparé, planifié et mené cette attaque (.) et ne l'aient pas su à l'avance?" s'est demandé ce responsable.

Les autorités de la Syrie ont rejeté les allégations d'utilisation d'armes chimiques, rappelant qu'elles avaient été complètement détruites sous la supervision d'experts internationaux de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

Après avoir utilisé son veto pour bloquer un projet de résolution du Conseil de sécurité réclamant une enquête internationale sur cette attaque chimique, Moscou propose que l'agence de l'ONU chargée du contrôle des armes chimiques envoie un groupe d'investigateurs en Syrie.

Nouvelles manifestations après la victoire du oui au référendum — Turquie
Accueilli dans la capitale, à son retour d'Istanbul, par une foule de partisans devant l'aéroport Esenboga, M. Fadi Hakura, du centre d'analyses londonien Chatham House, estime que M.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL