Un suspect "islamiste" arrêté et le match maintenu — Attaque de Dortmund

Margot Aubert
Avril 20, 2017

"On nous a dit, demain vous devez jouer", a-t-il dénoncé après le match perdu contre Monaco 2-3 mercredi soir en quart de finale de Ligue des champions.

Une autre personne appartenant à la mouvance islamiste, un Allemand de 28 ans, avait été interpellé peu après les faits mais pas placé en garde à vue faute d'éléments à charge. "Il en ressort qu'une motivation islamiste pour les faits est possible", a dit Mme Köhler.

Selon la déclaration du parquet à la presse, l'enquête sur cette attaque à l'explosif contre l'équipe de foot allemande, survenue mardi dernier a été menée à "partir du principe" selon le quel, les auteurs avaient une "motivation terroriste".

La vigilance des forces de sécurité nationales est renforcée depuis plusieurs mois, notamment depuis l'attentat au camion bélier à Berlin en décembre qui a fait 12 morts, dans un contexte de menace djihadiste permanente en Europe notamment.

Le ministre de l'Intérieur de cette région de l'ouest de l'Allemagne, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Ralf Jäger, a indiqué mercredi que toutes les pistes restaient ouvertes.

Combien de malformations — Dépakine
Une troisième analyse, dont les résultats sont attendus pour le second semestre, portera sur les troubles neurodévoloppementaux chez les enfants exposés in utero .

Une lettre de revendication retrouvée à Dortmund sur les lieux de l'explosion appelle l'Allemagne à cesser de participer avec ses chasseurs Tornados à la lutte de la coalition internationale contre le groupe État islamique.

Pour le ministre régional, la lettre pourrait "être vraie ou être une tentative de créer une fausse piste".

Après la tenue sans incident notable du match Dortmund-Monaco, les autorités allemandes se concentrent jeudi sur leur suspect dans l'enquête sur l'attaque à l'explosif contre les joueurs du Borussia, un individu qualifié d'"islamiste".

Les engins utilisés avaient une "puissance explosive" de 100 mètres et contenaient "des tiges métalliques", dont l'une s'est figée dans un repose-tête d'un siège à l'intérieur du bus, a souligné le parquet.

La justice a exprimé en revanche de sérieux doutes concernant l'authenticité d'une deuxième revendication parue un temps sur internet et paraissant provenir des milieux d'extrême-gauche.

Présidentielle Mélenchon en hologramme ce soir au Zenith de Nantes
Autant d'avatars pour couvrir aussi Nantes, Montpellier, Grenoble, Nancy, Nantes, Clermont-Ferrand et Le Port (La Réunion). Le candidat d'En Marche! est attendu sur les coups de 19h à Nantes.

La chancelière Angela Merkel s'est dit "horrifiée" par une "attaque répugnante".

Le défenseur espagnol de Dortmund qui a été blessé, Marc Bartra, a eu un poignet fracturé. Il a été opéré avec succès dans la nuit.

Fortement ébranlée, l'équipe du Borussia Dortmund a reçu des soutiens innombrables du monde du football.

Mercredi, la présence policière devait être encore renforcée en ville et aux abords du stade, bien que le niveau de vigilance soit déjà très élevé depuis les attentats de 2016 dans le pays.

À Munich, une trentaine de policiers en gilets pare-balles ont été positionnés autour de l'hôtel des joueurs madrilènes. Les bus des deux équipes ont été garés en lieu sûr. La match a été repoussé à mercredi soir.

Angleterre: Manchester United bat Chelsea et relance le suspense
La défaite concédée ce dimanche sur le terrain de Manchester United (2-0) à l'occasion de la 33e journée change tout. Dès la 7e minute, sur un ballon récupéré au milieu, Herrera lançait parfaitement Rashford à la limite du hors jeu.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL