Sondage: Ça se resserre à 4 jours du premier tour

Tristan Gaume
Avril 20, 2017

En effet, les quatre candidats en tête n'ont jamais été aussi proches dans les intentions de vote.

La demande de levée d'immunité de Marine Le Pen et de Marie-Christime Boutonnet doivent maintenant être annoncée en séance plénière, probablement les 26 et 27 avril à Bruxelles. Toujours aux basques du candidat Macron, elle est créditée d'un score honorable, voire assez important pour passer le premier tour. Certes, comme le montre notre sondage BVA, le dernier que nous publierons d'ici à dimanche, ce quatuor se tient toujours en 5 points - ce qui avec une marge d'erreur à 2,5 points invite à la plus grande prudence -, mais les dynamiques des uns et des autres traduisent des situations sensiblement différentes.

Selon un récent sondage, 82% des Français sondés déclaraient que les élites politiques ne s'occupaient pas de leurs problèmes, mais uniquement de leur propre situation personnelle. Il subit notamment de légers transferts d'intentions de vote en faveur de Jean-Luc Mélenchon (1 point) et de François Fillon (0,5 point).

Présidentielle. Mélenchon ne veut pas sortir ni de l'Europe, ni de l'euro
François Fillon et Jean-Luc Mélenchon ont quant à eux opté pour des visites de terrain. Et le meeting de François Asselineau à la cité des congrès de Nantes à 20H30.

"Là où ça pourrait se corser, c'est si Fillon aussi est sous-évalué, et ça aussi c'est une possibilité", a-t-elle ajouté. S'il ne le fait pas, c'est qu'il veut voter au mieux pour Macron au second tour. Nous n'avons pas peur " a ensuite clamé le candidat de la France Insoumise.

Cette dernière perdrait également face à Jean-Luc Mélenchon (43% contre 57%) et François Fillon (44% contre 56%).

"À partir de ces données, nous utilisons des modèles de Machine Learning et d'économétrie qui nous permettent de déterminer un taux de vote pour chacun des blocs", expliquent-ils dans le média. Cette situation serait sans doute due à l'opposition d'idée notable entre les deux candidats. Comme certains pouvaient l'espérer car Emmanuel Macron ne possédait, il y a quelques semaines, pas encore un électorat très certain.

Les Femen, bête noire de Marine Le Pen
En meeting lundi soir à Paris, Marine Le Pen a recentré son discours sur la sécurité, la lutte contre l'islamisme et l'immigration.

Jean-Luc Mélenchon a employé un ton plus personnel dans son SMS à Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron conserve la tête des intentions de vote au premier tour dans notre sondage de la présidentielle en temps réel alors que Jean-Luc Mélenchon est en légère baisse. L'indice de participation pour le premier tour est de 71%.

Marine Le Pen veut "un moratoire immédiat sur toute l'immigration légale"
Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan gagne un point à 4%, devant le trotskyste Philippe Poutou à 2%. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL