Pouille solide face à Lorenzi, Murray et Wawrinka en douceur — Monte-Carlo

Margot Aubert
Avril 20, 2017

Effectivement, défait en huitièmes de finale de l'Open d'Australie contre Mischa Zverev et au premier tour du Masters 1000 d'Indian Wells contre Vasek Pospisil, le Britannique retrouvait là un joueur, qui comme ses deux précédents bourreaux, aime monter au filet et abréger les échanges.

Tous les produits de Andy Murray sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire. Face à l'attaquant Gilles Muller, le numéro 1 mondial s'est escrimé pendant tprès de deux heures.

Mélenchon promet à Fillon une "veste électorale cousu-main"
Il a largement occupé le terrain durant le week-end pascal en s'adressant à l'électorat chrétien et conservateur. Sa réunion pourrait être perturbée par des collectifs qui projettent plusieurs "actions".

Une blessure au coude droit l'a contraint de se retirer du tournoi de Miami le mois dernier.

Une fois passée l'indispensable période d'acclimatation pour son premier match de la saison sur terre battue, Murray enclenchait la vitesse supérieure et alignait quatre jeux consécutifs pour boucler la première manche 7-5 en 57 minutes, provoquant l'ire de "Mulles" qui brisait sa Wilson de rage. Mais outre ses pépins physiques, Murray est loin d'avoir évolué cette année au fabuleux niveau qui lui avait permis de chiper le fauteuil de roi de l'ATP à Novak Djokovic fin 2016, si ce n'est peut-être à Dubaï (titre début mars). Cette entrée en matière lui aura au moins permis de se rassurer sur sa condition physique et sa solidité dans les moments cruciaux, à défaut d'en dire plus sur ses chances d'être sacré pour la première fois près du Rocher. Murray affrontera l'Espagnol Albert Ramos, vainqueur un eu plus tôt de l'Argentin Carlos Berlocq (6-2, 6-2) pour une place en quarts de finale.

Neuer s'est fracturé le pied face au Real Madrid
Il connaîtra, c'est vrai, la quatrième demi-finale de son histoire (1994, 1998, 2004) du 2 au 10 mai prochain. Sa moyenne est assez facile à calculer: Ronaldo tourne à une moyenne de 10,1 buts/an en Ligue des champions.

Alors qu'un autre Tchèque, Tomas Berdych, finaliste en 2015, a vaincu la résistance du vétéran allemand Tommy Haas, 39 ans, en trois sets (3-6, 6-1, 6-4), Nadal débutait, lui, sa quête vers un dixième trophée conte le Britannique Kyle Edmund.

Les Femen, bête noire de Marine Le Pen
En meeting lundi soir à Paris, Marine Le Pen a recentré son discours sur la sécurité, la lutte contre l'islamisme et l'immigration.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL