Nantes : retour sur le meeting de Jean-Luc Mélenchon

Dominique Dufresne
Avril 20, 2017

Grâce à ses hologrammes, Jean-Luc Mélenchon sera simultanément à Nantes, Montpellier, Clermont-Ferrand, Grenoble, Nancy et Le Port. Physiquement, le candidat de La France insoumise se trouvera à Dijon ce 18 avril, pour expliquer à ses partisans comment il entend gouverner le pays s'il est élu président le 7 mai.

Pour le candidat de la France Insoumise, c'est surtout son hologramme qui sera présent au Zénith de Nantes à partir de 19h.

Joint par Le Monde ce mardi 18 avril 2017 avril, le directeur de campagne du candidat de la France insoumise, Manuel Bompard, précise que Jean-Luc Mélenchon attend "des garanties écrites" avant de donner son accord définitif. Elle a évoqué le contenu du discours qui sera prononcé lors de ces nombreux meetings mardi soir.

Marine Le Pen veut "un moratoire immédiat sur toute l'immigration légale"
Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan gagne un point à 4%, devant le trotskyste Philippe Poutou à 2%. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin.

"Etre milliardaire, ça ne sert à rien pour le bonheur personnel".

Le candidat socialiste a affirmé lundi ne pas croire en un "second tour droite - extrême-droite", se bornant à indiquer que dans un tel cas, il ne "voterait pas Marine Le Pen".

Expérimentés en 2012, les grands rassemblements de plein air ont également fait le plein, suscitant à chaque fois l'émotion du candidat à son arrivée sur une scène installée systématiquement au centre de la foule, et abaissée récemment à hauteur de têtes. Jean-Luc Mélenchon est le seul à proposer de revaloriser nos territoires. "Ne croyez pas ce qu'ils vous disent: 'il veut sortir de l'Europe, de l'euro' (.), allons, un peu de sérieux", a-t-il déclaré, se disant "sûr" qu'il parviendrait, lui, à négocier avec Angela Merkel. Gare au faux pas avant vendredi minuit, fin officielle de la campagne!

Besiktas : procédure disciplinaire ouverte contre l'OL
Et elle accuse les fans de Besiktas d'avoir "lancé des projectiles" et d'avoir causé des " troubles " au sein du public. Ces scènes ont évidemment été néfastes pour les images respectives des deux clubs.

La présidente du FN poursuivra sa campagne avec un grand meeting mercredi à Marseille. Il devrait ainsi développer sa promesse d'annoncer "une forme particulière de gouvernement".

M. Macron en a profité pour brocarder ses adversaires sans les nommer, ironisant sur le choix entre "Thatcher ou Trotsky, Fidel Castro ou Maurras". Aussi, envisage-t-il de nommer "des ministres qui assument les fonctions essentielles, régaliennes de l'État" et "beaucoup de hauts commissaires en mission qui auraient des objectifs et exerceraient leur responsabilité aussi longtemps que cet objectif n'est pas atteint". Il a notamment cité l'illettrisme, l'eau ou encore la planification écologique.

Taclant ses ennemis sans surprise, Jean-Luc Mélenchon a tout de même tenu au début de son discours à exprimer tout son soutien envers eux: "Je veux exprimer aux trois personnes concernées, M. Fillon, Mme".

Mélenchon-Le Pen, à chacun son "peuple"
Le Huffington Post rapporte que "l'équipe de François Fillon avait été avertie de risques avérés" la semaine dernière. C'était ensuite au tour d'Emmanuel Macron vers la fin du mois de mars.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL