Macron et Le Pen toujours en tête des intentions de vote — Présidentielle

Dominique Dufresne
Avril 20, 2017

Les discussions politiques en famille lors du week-end pascal auront-elles contribué à la cristallisation des votes? Les autres candidats recueillent moins de 1%.

En effet, alors que nous ne sommes plus qu'à trois jours du premier tour de la présidentielle, les intentions de vote continuent de fluctuer. Mais les deux favoris de cette course présidentielle sont encore au coude à coude avec François Fillon (19,5%) et Jean-Luc Mélenchon (18,5%). De 3 points la semaine dernière, l'écart entre eux est désormais de 5 points. Les officiers ne seraient que 17% à voter Marine Le Pen, leurs suffrages se portant à 42% sur François Fillon. "La candidate de 48 ans a durci le ton dès lundi en prônant un " moratoire " sur " l'immigration légale " et en répétant vouloir " mettre fin aux accords de Schengen " sur la libre circulation des personnes au sein de l'UE".

Pour information, voici les résultats du sondage Opinionway "rolling" pour Les Echos et Radio classique (pour lequel nous avons émis quelques réserves) publié aujourd'hui avec Emmanuel Macron également en tête et avec 28 points d'avance au second tour.

Échange très tendu entre Jean-Luc Mélenchon et Jean-Jacques Bourdin
L'échange s'est vite échauffé une fois la question de la crise au Venezuela abordée. "C'est au peuple ... vénézuélien décider", répond leader la insoumise compare manifestations l'opposition vénézuélienne la répression fait morts à. de la Travail France 2016. "Pourquoi ne jamais Yémen , vous parlez de Barheïn?", s'énerve Jean-Luc Mélenchon.

Outre les intentions de vote, le sondage BVA-Salersforce fournit des éléments concernant le taux de sûreté du vote. Bien qu'à interpréter avec prudence puisqu'elle n'est que d'un point, cette baisse des intentions de vote en faveur de François Fillon peut s'expliquer par deux facteurs. D'une part, on note une progression assez forte de la participation potentielle. François Fillon avertit les électeurs de droite que toute voix pour Marine Le Pen augmente à ses yeux "le risque d'une élection" d'Emmanuel Macron, dans un entretien au Figaro paru ce jeudi 20 avril, où il se dit aussi convaincu d'être au second tour.

Benoît Hamon est crédité de 8,5% des intentions de vote, un score en hausse de 1 point en une semaine.

" L'avenir, c'est le rassemblement de la gauche, en tout cas pour ceux qui se revendiquent de gauche, avec une partie de La France insoumise, avec les communistes, avec les écologistes, avec toutes celles et ceux, évidemment des socialistes, qui veulent construire cela", a dit Benoît Hamon sur CNews. Fillon, Macron et Mélenchon.

Le Real qualifié au bout du suspense — Ligue des champions
De quoi continuer à empiler les buts , pour aller plus loin, beaucoup plus loin que la barre des 100. Au passage, " CR7 " a distancé son grand rival barcelonais Lionel Messi (94 buts ).

De plus, parmi les électeurs potentiels de la présidente du FN, 86% se déclarent sûrs de leur choix. Philippe Poutou est toujours crédité de 1,5% des suffrages. François Asselineau est crédité de 1 % des voix et la candidate de Lutte ouvrière Nathalie Arthaud, de 0,5 %.

Les quatre candidats en tête se tiennent quasiment dans la marge d'erreur. Selon BVA-Salersforce, " la crise des migrants " évoquée par la candidate au cours du week-end serait le thème ayant le plus impacté ses intentions de vote.

Intentions de vote : L'hypothèse d'un match à quatre se confirme
Le candidat socialiste met ainsi fin à une baisse quasi continue dans les intentions de vote depuis le moins de février. La participation pourrait se situer simplement un cran en dessous du niveau de 2012 (79,5% au premier tour ).

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL