Mélenchon, Le Pen, Hamon et Fillon réagissent — Attentat déjoué

Tristan Gaume
Avril 20, 2017

A cinq jours du premier tour de la présidentielle, deux jeunes hommes "radicalisés", soupçonnés de vouloir perpétrer un attentat "dans les tout prochains jours", ont été arrêtés mardi à Marseille, en possession d'armes à feu et d'explosifs. Le ministère de l'Intérieur "avait renforcé la sécurité à Montpellier", où le candidat tenait meeting vendredi, a-t-on précisé de même source, évoquant la présence désormais de "tireurs d'élite" et de membres du Raid lors de ses réunions publiques.

"Connus pour leur radicalisation", les deux suspects ont déjà été incarcérés pour des faits sans caractère terroriste, a ajouté une source proche de l'enquête.

Des photos des deux suspects avaient été distribuées jeudi aux services de sécurité des candidats, ont déclaré à l'AFP Marine Le Pen et l'entourage d'Emmanuel Macron.

Un vol dans une voiture de l'équipe Fillon mardi soir à Lesquin
Le vol à la roulotte a immédiatement été signalé à la police et une plainte a été. François Fillon a été victime d'un vol mardi 18 avril dans la soirée.

L'enquête. Les deux hommes ont été arrêtés dans le cadre d'une enquête qui a été ouverte, à Paris, le 12 avril pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et infraction à la législation sur les armes en relation avec une entreprise terroriste.

"Tout est mis en oeuvre pour assurer la sécurité des Français et le bon déroulé de la campagne présidentielle, des meetings, des rassemblements et des candidats", a insisté Matthias Fekl dans un second temps.

Selon le procureur, la perquisition dans l'appartement qu'ils louaient près de la gare Saint-Charles a notamment permis de retrouver un fusil-mitrailler de type Uzi et deux armes de poing chargés et prêts à l'usage.

Marine Le Pen sévèrement taclée par la chanteuse Cher
Si le scénario n'est pas le plus probable, il est devenu arithmétiquement possible et trotte désormais dans toutes les têtes à l'extrême droite.

Alors que le président François Hollande a salué "une prise remarquable", le terrorisme s'est donc invité dans la dernière ligne droite de la campagne pour l'élection de son successeur, comme l'explique le titre du quotidien Libération (gauche). "Tout ce que je peux dire, c'est que nos services et nos policiers ont travaillé de manière remarquable nous permettant d'arrêter deux personnes qui vont maintenant être confrontées devant des juges et des policiers pour que nous sachions exactement quelles étaient leurs intentions". Clément Baur et Mahiedine Merabet ont été arrêtés mardi matin à la sortie d'un appartement du 3e arrondissement de Marseille, à l'issue de plusieurs jours de traque de toutes les polices spécialisées.

Cette rue était bloquée par un important dispositif militaire, de policiers et de pompiers, ont constaté des journalistes.

Une première enquête préliminaire avait été ouverte le 5 avril contre Mahiedine Merabet, né en juillet 1987 à Croix (Nord), après la remontée d'indices attestant la préparation d'une action violente imminente, selon la source proche du dossier.

Le Bayern s'inquiète d'une probable absence de Lewandowski — Champions League
Le Real a renversé le Bayern pour accueillir dans les meilleurs disposition l'un de ses meilleurs ennemis européens ce 18 avril. Jusqu'à présent, aucune équipe n'a réussi à aller chercher la Ligue des Champions à deux reprises en deux saisons.

Clément B., 23 ans, né dans le Val-d'Oise, s'est converti à l'islam. Ces interpellations interviennent à cinq jours du premier tour de l'élection présidentielle, sur fond de menace terroriste très élevée en France. La France est particulièrement visée notamment car elle fait partie des pays intervenant en Syrie contre le groupe jihadiste Etat islamique. Une vingtaine de tentatives d'attentats ont été déjouées depuis début 2016, selon le gouvernement.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL