Le Président Erdogan défie les européens — Turquie

Dominique Dufresne
Avril 20, 2017

Nombre de politiciens européens et d'eurodéputés ont écrit une lettre dans laquelle ils ont exigé l'arrêt des négociations pour l'adhésion à l'Europe de la Turquie. Ce qui n'a visiblement pas ému le président Recep Tayyip Erdogan, qui célébrait sa victoire au palais présidentiel d'Ankara le soir-même.

Ce n'est pas un plébiscite, mais une "victoire" qu'a évoquée le président turc Recep Tayyip Erdogan, devant des milliers de personnes à l'issue du scrutin. Erdogan, qui dirige le Parti de la justice et du développement (AKP), a déclaré la victoire pour les changements constitutionnels radicaux qu'il avait promus.

Les prérogatives du président turc Recep Tayyip Erdogan vont être considérablement élargies après le oui au référendum du 16 avril. Une Turquie kurde au sud-est [qui a majoritairement voté pour le "non"]. Un vote qui est contesté par une partie de l'opposition turque, qui dénonce des "manipulations" du scrutin. "Il y a des gens qui minimisent les résultats", a-t-il dit, se référant à ses adversaires.

"Le vote du Brexit pousse la Grande-Bretagne à la marge, l'élection présidentielle de Trump embarque les États-Unis sur une aventure, le referendum d'Erdogan conduit la Turquie dans l'absolutisme comme les élections parlementaires allemandes de 1933 ont conduit l'Allemagne dans l'abîme", a-t-il déclaré. "(...) Des modifications tardives survenues dans les procédures de dépouillement du référendum auraient privé le processus de garanties importantes", note Le Figaro.

"Aujourd'hui, c'était un peu étrange", estime Tuchel — Ligue des champions
Je pense qu'à certains moments, on subit trop, le bloc est trop bas, donc on subit des occasions et on peut le payer cash. Et dire que Fabinho était absent! Le tirage au sort des demi-finales sera effectué vendredi 21 avril à midi.

Bien que le referendum confère sans équivoque le pouvoir dictatorial au président turc, TUSIAD a demandé à Erdogan de "renforcer l'indépendance de la magistrature " et de mettre fin à l'état d'urgence imposé après le coup d'État manqué au 15 juillet dernier, soutenu par Washington et Berlin.

A Istanbul, au moins 2.000 personnes sont descendues dans les rues lundi soir pour également contester le résultat du référendum, sous un slogan clair: "côte-à-côte contre le fascisme".

Ceux-ci ont été rejetés mercredi par le Haut-Conseil électoral turc (YSK).

"Ibrahim Dogus, directeur du Ceftus, un think tank sur la Turquie basé à Londres, jugeait lui aussi que le président devait se montrer " de plus en plus dur sur certaines questions comme la peine de mort " afin de " galvaniser sa base ". La Commission souligne également que les résultats sont très serrés. La révision constitutionnelle va beaucoup plus loin. Le ton a été ferme à l'égard de Bruxelles.

Marine Le Pen sévèrement taclée par la chanteuse Cher
Si le scénario n'est pas le plus probable, il est devenu arithmétiquement possible et trotte désormais dans toutes les têtes à l'extrême droite.

Il a estimé que tous les débats sur les changements constitutionnels étaient clos à présent et s'est dit prêt à organiser, si nécessaire, un autre référendum sur la candidature de la Turquie à l'Union européenne. "Qu'ils nous communiquent leur décision!"

"L'Union européenne menace de geler les négociations".

Les liens militaires entre les Etats-Unis et la Turquie ne se limitent pas à l'Otan et l'actuel front-uni contre el-Assad, qu'ils refusent de considérer comme un interlocuteur crédible.

Le Bayern s'inquiète d'une probable absence de Lewandowski — Champions League
Le Real a renversé le Bayern pour accueillir dans les meilleurs disposition l'un de ses meilleurs ennemis européens ce 18 avril. Jusqu'à présent, aucune équipe n'a réussi à aller chercher la Ligue des Champions à deux reprises en deux saisons.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL